Des solutions locales alternatives et durables pour l’environnement

, Partager

Dans le domaine de l’innovation et du transfert technologique des initiatives locales se développent et favorisent l’émergence de solutions alternatives et durables. Les acteurs de ces innovations dites basiques et communautaires (grassroots innovation) sont directement concernés par des problématiques à la fois sociales et technologiques et apportent ainsi des solutions pertinentes et adaptées aux besoins des populations locales. Les secteurs concernés sont l’environnement, l’habitat, l’alimentaire, l’énergie et le secteur bancaire. Pour définir ces solutions trois grandes questions se posent : quel sont les besoins du citoyen, pourquoi ne peut-il pas répondre à ces besoins, comment (par quels moyens) pourrait-il y répondre ? Conscients du fait qu’il paraît aujourd’hui urgent d’agir dans l’ensemble de ces secteurs, les états n’attendent parfois pas les aides gouvernementales pour aller de l’avant et prendre les mesures qui s’imposent, en particulier dans le domaine de l’environnement.

Ces dernières années, les Etats-Unis ont fait passer des lois fédérales en faveur de la protection de l’environnement. En parallèle, des Etats comme celui du Massachusetts, ont mis en place leurs propre initiatives. En effet en 2OO7, "The federal Green Jobs Act" attribuait 125 millions de dollars pour la formation et la création d’emplois dans le secteur de l’environnement et des énergies renouvelables [1]. Dans le même temps, le Massachusetts dédiait 100 millions de dollars à la recherche et au développement dans le secteur des énergies vertes. Ces fonds sont destinés à financer des initiatives telle que "The Cambridge Energy Alliance" [2], cette association développe des actions pour lutter contre les émissions de carbone et réduire la consommation d’énergie (objectif pour Cambridge : réduction de 10% d’ici les 10 prochaines années).

Si les investissements publics dédiés au secteur des technologies vertes sont peu abondants et positionnent le Massachusetts loin derrière la Californie, le Vermont ou encore le Connecticut, en 2007, les start-up locales spécialisées dans ce secteur ont été financées massivement par des Capitaux Risqueurs. Ces financements ont atteint des taux records, avec une augmentation de 40% par rapport à 2006. Ces résultats situent le Massachusetts en seconde position derrière la Californie (Cf. BE Etats-Unis 103 [4]).

L’émergence de nouvelles actions locales et de collaborations en faveur de la protection de l’environnement mettent en avant le phénomène grandissant d’implication et de prise de conscience collective. Il y a près de deux ans, Seacost Energy and Environnemental Design, une association populaire vouée au financement de solutions alternatives durables dans le secteurs de l’environnement, ne comptait encore qu’un douzaine de membre. Aujourd’hui le groupe se compose de près de 200 personnes. L’association organise régulièrement des conférences et a rejoint le conseil pour le développement économique de la Vallée de Merrimack (The Merrimack Valley Economic Developpment Council). L’objectif de cette association est de promouvoir la région du Massachusetts en tant que "terre d’accueil" pour les entreprises spécialisées dans le développement de technologies renouvelables.

Il faut cependant rappeler qu’en termes de développement technologique dans le secteur des énergies renouvelables ; le Massachusetts et d’autres Etats Américains accusent un certain retard par rapport à l’Europe où le marché est plus mûr. Si la volonté d’agir se pressent de façon prépondérante au travers de discours politiques, sans les fonds nécessaires aucune concrétisation n’est possible. Avec le réchauffement climatique, l’augmentation du prix du pétrole et des produits alimentaires, le développement de solutions innovantes est aujourd’hui, plus que jamais, nécessaire voir même salutaire. Certains acteurs impliqués dans la protection de l’environnement espèrent en une révolution énergétique et un réveil de la part des politiques gouvernementales qui se manifesterait par une réorientation d’actions prioritaires en faveur du financement pour le développement de nouvelles technologies vertes [3].

L’Etat du Massachusetts doit être davantage compétitif et réactif. Le secteur de l’environnement présente de nombreuses opportunités en termes de créations d’entreprises et d’offres d’emplois et donc un potentiel considérable à exploiter pour favoriser le développement économique. Localement, la bonne compréhension des problématiques, des besoins environnementaux et sociaux qui y sont associés, est dans un premier temps indispensable. Mettre en place des actions communautaires prioritaires, favoriser l’émergence d’idées et de technologies innovantes adaptées aux besoins collectifs, favoriser l’interaction de différents acteurs locaux (économiques, scientifiques, politiques etc.), mobiliser les investissements privés sont les actions clés à mener pour favoriser le développement de solutions alternatives innovantes.

Source :


- [1] "The Federal Green Jobs Act" http://www.ivalley.org/content/green-jobs-lawrence-keys-future
- [2] http://www.cambridgeenergyalliance.org
- [3] Article Eagle Tribune : Creating ’green collar’ jobs : Massachusetts groups striving for stronger position in environmental market par Bill Kirk (01/06/08) - http://www.eagletribune.com/punews/local_story_152203154.html

Pour en savoir plus, contacts :


- [4] "Entreprendre dans les énergies renouvelables" - BE Etats-Unis 103 (7/12/2007) : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52203.htm
- The Merrimack Valley Economic Developpment Council, sote web : http://www.merrimackvalley.info/
- Blog du gouverneur Patrick Deval http://devalpatrick.com/issue.php?issue_id=7577468
- "Entreprendre dans les énergies renouvelables" - BE Etats-Unis 103 (7/12/2007) : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52203.htm
- Les meilleurs centre de protection de l’environnement : http://www.usmayors.org/climateprotection/2007summit.htm
Code brève
ADIT : 55373

Rédacteur :

Sandrine Espié deputy2-inno.mst@consulfrance-boston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….