Des standards d’efficacité plus exigeants pour les camions semi-lourds et lourds et pour les véhicules légers

, Partager

Le président Obama poursuit ses efforts pour mettre en oeuvre son Plan Climat et utilise l’ensemble des pouvoirs dont son administration dispose pour prendre des mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Après avoir annoncé en 2011 de nouveaux standards pour les modèles de véhicules poids moyens et lourds produits entre 2014 et 2018, le président a annoncé le 18 février qu’il a demandé à l’Agence de Protection de l’Environnement (Environmental Protection Agency - EPA ) et au Ministère des Transports (Department of Transportation - DOT) de développer des normes d’efficacité énergétique plus strictes pour les camions semi-lourds et lourds. D’après les chiffres de la Maison Blanche, ces camions représentent seulement 4% des véhicules américains mais sont tout de même responsables d’un quart de la consommation d’essence et des émissions de GES dans le secteur des transports. Ces nouveaux standards devront être présentés d’ici à mars 2015, avant d’être finalisés en mars 2016.

Les mesures pour accroître l’efficacité énergétique des véhicules grâce à des normes de consommation de carburant de plus en plus efficaces constituent l’un des succès indéniable de la politique du gouvernement américain en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Pour rappel, en ce qui concerne les véhicules particuliers et utilitaires légers, l’objectif est une consommation de 35.5 mpg en 2016, soit une émission de 250 g CO2/ mile (156g/km). Actuellement, les normes sont de 27 miles/gallon (8.8 L/ 100kms). Pour les véhicules particuliers, une nouvelle proposition de la Maison Blanche d’août 2012 requiert une efficacité de 54.5 miles/gallon (4.3 L/ 100kms) pour 2025 correspondant à une émission de 163 grammes/ mile (102g/km), soit une amélioration de 5% par an.

Ces normes permettraient d’économiser 12 milliards de barils de pétrole et de réduire les émissions de GES de 6 milliards de tonnes sur la durée de vie des véhicules vendus et de réduire les importations américaines de 2 millions de barils/jours en 2025. Cela représenterait, d’après un rapport de la Maison Blanche, une économie de 8000$ en dépenses de carburant durant la vie d’un véhicule [1].

Sources :

[1] "Driving Efficiency : Cutting Costs for Families at the Pump and Slashing Dependence on Oil" - The White House : http://www.whitehouse.gov/sites/default/files/fuel_economy_report.pdf

Pour en savoir plus, contacts :

L’annonce faite sur le site de la Maison Blanche : http://www.whitehouse.gov/blog/2014/02/18/kicking-vehicle-efficiency-high-gear?utm_source=energyemail&utm_medium=email&utm_content=email299-graphic&utm_campaign=energy
Code brève
ADIT : 75245

Rédacteurs :


- Vincent Delporte, vincent.delporte@ambafrance-us.org ;
- Céline Ramstein, deputy-envt.mst@ambafrance-us.org ;
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….