Des systèmes laser à l’étude pour les constellations de satellites

, Partager

La nouvelle génération de télescopes spatiaux se basera sur l’utilisation de plusieurs petits satellites volant en formation plutôt que d’un seul gros instrument, dont le lancement serait beaucoup plus cher, et dont le maintien à poste en orbite serait plus compliqué. Le projet de la NASA MAXIM (Micro-Arcsecond X-Ray Imaging Mission) envisage ainsi d’envoyer 33 satellites en orbite pour créer un interféromètre géant possédant entre autre une résolution permettant d’observer les trous noirs. Le défi de ce type d’installation réside dans la capacité à maintenir les satellites à des distances précises afin qu’ils se comportent comme un seul instrument. Le physicien Young Bae de l’Institut Bae de Californie propose d’utiliser conjointement des lasers, qui en se réfléchissant sur des miroirs montés sur les satellites permettraient d’exercer une force répulsive, et des laisses en Kevlar afin de retenir les satellites entre eux. L’objectif est de mesurer et de contrôler les positions relatives des divers instruments avec une précision de quelques nanomètres. Un autre projet préconise l’utilisation d’électroaimants pour le contrôle d’attitude des satellites ainsi que leur positionnement.

Source :

http://www.newscientistspace.com/article/dn9188-lasers-could-ensure-satellites-fly-in-perfect-formation.html

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora cnes@ambafrance-us.org
Timothee Verwaerde cnes.mst@ambafrance-us.org
Noëlle Miliard assistant.cnes@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….