Des technologies de réponse rapide aux attaques bio-terroristes

, Partager

L’Institut Biodesign de NanoBiosciences Appliquées de l’Université d’Etat de l’Arizona, a pris part fin avril, à l’exercice final de simulation d’attaque terroriste organisé au sein de la campagne ’Coyote Crisis’ au Nevada et en Arizona.
Le centre a pu ainsi tester sur champs, en temps réel, deux types de diagnostics qu’il développe pour répondre à des situations de crise lors d’attaques bio-terroristes et d’accidents radiologiques.
Le premier est un test diagnostic moléculaire d’agent biologique automatisé : cartouche ’lab-on-chip’ jetable de la taille d’une carte de crédit permettant, après extraction de l’ADN de l’échantillon, une amplification PCR, une séparation par électrophorèse capillaire et l’identification de l’agent biologique. Les tests ont été réalisés dans un environnement confiné au sein d’un minibus mobile et les résultats relayés aux unités de réponse d’urgence en moins de 45 minutes.
Le centre a aussi pu travailler sur la conception d’un système de test d’exposition aux radiations, portable et à haut rendement, pour contrôler de grands groupes de populations (tests jetables en cartouches, appareils de lecture, produits et procédures). Ces instruments et méthodes sont développés au sein d’un consortium de recherche dirigé par l’université Columbia et financé à hauteur de 25 millions de dollars par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases.

Source :

http://www.eurekalert.org/pub_releases/2006-05/asu-bip050206.php

Pour en savoir plus, contacts :


- Biodesign Institute : http://www.biodesign.asu.edu/
- Coyote Crisis Campaign : http://www.coyotecampaign.org/news/documents/CCC_Fact_Sheet.pdf
Code brève
ADIT : 33589

Rédacteur :

Peggy Rematier, vi.sdv@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….