Développement du réseau "GAPPNet" pour valider les connaissances et les applications en génomique

, Partager

Les "Centers for Disease Control and Prevention" (CDC) et les "National Institutes of Health" (NIH) vont s’associer pour développer le réseau "Genomic Applications in Practice and Prevention Network" (GAPPNet). Ce réseau aura pour mission d’accélérer et de simplifier l’intégration efficace de l’information génomique dans la pratique de la médecine et dans la santé publique.

Le "CDC Office of Public Health Genomics" (OPHG) travaillera en relation avec les NIH pour mettre en place dans les prochains mois le réseau GAPPNet. Un article publié récemment dans la revue "Genetics in Medicine", par un groupe d’intervenants des CDC et des NIH, explique la démarche entourant la création de ce réseau [1]. GAPPNet s’intéressera au fossé existant entre les découvertes génétiques et la démonstration de leur validité et leur utilité cliniques."Cette lacune est due au manque d’informations accessibles facilement concernant l’utilité de la plupart des applications de la génomique (par exemple, les tests génétiques), et le manque de connaissance requise des consommateurs et fournisseurs", expliquent les auteurs. La mission du GAPPNet est d’accélérer et de simplifier l’intégration efficace des connaissances validées en génomique dans la pratique de la médecine et dans la santé publique, en autorisant et en parrainant la recherche, l’évaluation des résultats de la recherche et la diffusion d’une information de qualité sur les applications génomiques pertinentes pour la pratique et la prévention.

Le réseau GAPPNet soutiendra la recherche interdisciplinaire et aura quatre objectifs principaux :
- développer et diffuser les nouvelles découvertes en génétique et génomique qui sont valides et utiles pour la médecine et la santé publique et identifier les domaines sous-étudiés
- intégrer des recommandations basées sur les preuves dans le processus de développement
- parrainer la recherche translationnelle pour évaluer la validité, l’utilité et l’impact sur le "monde réel"
- offrir des programmes pour améliorer la mise en pratique, la formation et la surveillance des applications en génomique

GAPPNet sera principalement une entité collaborative, impliquant des chercheurs, des praticiens, des décideurs politiques, des professeurs, des représentants d’universités, du gouvernement, de la santé publique, de l’industrie, et des groupes de consommateurs. Le réseau développera l’information concernant les thèmes de génomique développés par le groupe de travail "Evaluation of Genomic Applications in Practice and Prevention" (EGAPP) [2], et tentera d’établir un lien et de diffuser les informations de l’EGAPP par le biais de partenariats et de collaborations.

"Malgré les nombreuses découvertes en recherche génomique humaine, la mise en place d’applications en soins de santé et en santé publique est lente. De nombreuses lacunes existent dans notre compréhension de la façon dont les nouvelles connaissances sur les variations génétiques humaines peuvent être effectivement mises à profit pour améliorer la santé et prévenir les maladies", expliquent les auteurs de l’article. Le réseau GAPPNet sera un outil pour catalyser les interactions productives entre les recherches translationnelles existantes et émergentes, et ainsi accélérer l’expansion d’une base de connaissances et la diffusion des informations.

Dans le prochains mois, les CDC et les NIH organiseront une série de réunions avec les intervenants du projet pour discuter des objectifs, des activités et des travaux de synergie à réaliser, et préparer des plans d’action spécifiques.

[2] L’"Evaluation of Genomic Applications in Practice and Prevention" (EGAPP) est une inititative lancée en 2004 par le "CDC Office of Public Health Genomics". Ces missions sont l’établissement et l’évaluation des tests génétiques et des autres applications de la génomique lors de la phase de transition entre recherche et pratique clinique. L’EGAPP a également pour buts d’intégrer : -les recommandations existantes sur la mise en place des test génétiques dans les organisations professionnelles et les comités d’experts - les connaissances et les experiences acquises dans les processus d’évaluation et d’expertise (par exemple, l’"US Preventive Services Task Force", CDC’s Task Force on Community Preventive Services), les initiatives précédentes des CDC (par exemple, l’"ACCE process for assembling and analyzing data on genetic") et l’expérience d’évaluation des technologies de santé internationales.

Source :


- [1] "The Genomic Applications in Practice and Prevention Network" - Genetics In Medicine - Volume 11, Numéro 7 - 22/05/2009- Khoury et al. - http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19471162
- L’article "The Genomic Applications in Practice and Prevention Network" est disponible en téléchargement à l’adresse : http://www.cdc.gov/genomics/update/file/print/GAPPNet.pdf

Pour en savoir plus, contacts :


- Site du "Genomic Applications in Practice and Prevention Network" (GAPPNet) : http://www.cdc.gov/genomics/GAPPNet/index.htm
- Détails des programmes du réseau GAPPNet : http://www.cdc.gov/genomics/GAPPNet/functions.htm#programs
- Site de l’"Evaluation of Genomic Applications in Practice and Prevention" (EGAPP) : http://www.egappreviews.org/about.htm
- Site de l’ "Office of Public Health Genomics" des CDC (OPHG) : http://www.cdc.gov/genomics/
Code brève
ADIT : 59598

Rédacteur :

Alexandre Touvat (deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org)

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….