Difficulté pour trouver un consensus sur le vote électronique

, Partager

L’avenir des machines de vote électronique est en train d’être débattu au Congrès. Les démocrates essaient d’appuyer en faveur d’un système national, bon marché et facile à utiliser, pour lequel les personnes à accessibilité réduite pourraient voter de manière autonome. Mais les discussions en cours se heurtent à des problèmes d’intérêts et d’investissement au niveau des contés et des états et montrent que le sujet est sensible aux Etats-Unis.

Le jeudi 19 Juillet, les démocrates ont dû concéder qu’aucun changement majeur ne sera mis en oeuvre dans le système de vote avant 2012. Dans le compromis qui essaie d’être dégagé pour les élections de 2008 et de 2010, dans un contexte houleux au vu de certaines constatations lors des derniers scrutins et à la lumière d’un rapport récent (voir " La fiabilité du vote électronique en question ", BE Etats-Unis 85), des propositions (déjà critiquées par les experts) émergent pour tenter de fiabiliser les résultats des élections à venir. Le National Institute of Standards and Technology avait déjà publié en 2005 une liste de 46 rapports portants sur les risques et attaques possibles pouvant être rencontrés pendant un scrutin électronique. En 2006, une équipe de Princeton University avait démontré la faisabilité d’introduire du code malicieux et un virus pour diffuser ce code entre des machines de type Diebold AccuVote-TS, système largement utilisé aux Etats-Unis.

Au cours des discussions en cours au Congrès, il a par exemple été suggéré d’équiper les machines électroniques existantes avec une imprimante pour permettre une double vérification des résultats par les électeurs eux-mêmes et par les équipes en charge de valider les scores des machines. Mais les états qui ont lancé des chantiers de rénovation de leurs équipements récemment ne veulent pas renouveler des dispositifs annoncés comme incompatibles avec des systèmes d’impression.

La loi Help America Vote Act de 2002 avait déjà déclenché la dépense de 3 milliards de dollars dans la modernisation des équipements de vote électronique, mais le manque d’une politique nationale au niveau des caractéristiques techniques des machines se fait ressentir aujourd’hui. Les personnes malvoyantes en particulier font les frais de ce manque de coordination dans certains états. Alors que des systèmes adaptés, à écran tactiles ou à bandes audio, ont été développés, certains groupes de pressions préfèrent tenter d’imposer les machines à scanners pour numériser les bulletins réputées plus fiables. Mais ces dernières nécessitent l’intervention d’une tierce personne pour finaliser le vote, ce qui est contraire au principe de secret du scrutin.

Partagés entre les intérêts des industriels, le lobbying des groupes d’influence qui défendent les malvoyants, la prise en compte des montants déjà investis et l’imminence des prochaines élections, le gouvernement va devoir rapidement dégager un consensus. Mais il y a fort à parier que celui-ci sera très fortement critiqué tant qu’une politique nationale de vote électronique ne sera pas mise en place. De plus, un rapport à paraître le 3 Août prochain commandé par la Secrétaire d’Etat Debra Bowen risque de jeter un froid dans le débat : pendant 2 mois, des experts en sécurité informatique ont essayé d’identifier des failles de sécurité dans les systèmes de vote qui seront utilisés lors des élections Primaires présidentielles de Janvier et Février 2008. Les constructeurs Diebold Election Systems, Sequoia Voting Systems et Hart Advertisement InterCivic attendent avec inquiétude les résultats de l’enquête qui va, selon les échos déjà diffusés, très certainement mettre en évidence des défaillances à 6 mois du prochain scrutin.

Source :


- Accessibility Isn’t Only Hurdle in Voting System Overhaul, 21 Juillet 2007 : http://www.nytimes.com/2007/07/21/washington/21vote.html?_r=1&adxnnl=1&oref=slogin&adxnnlx=1185304202-FU748Po6XkPLhSIKRMOqog
- E-Voting Machine an Easy Hack, 14 Septembre 2006 : http://www.wired.com/politics/law/news/2006/09/71788
- E-voting systems `hacked’ for flaws, 23 Juillet 2007 : http://www.mercurynews.com/news/ci_6441197?nclick_check=1

Pour en savoir plus, contacts :


- Help America Vote Act of 2002, Public Law 107-252 : http://www.fec.gov/hava/hava.htm
- Threat Analyses & Papers, NIST, 7 Octobre 2005 : http://vote.nist.gov/threats/papers.htm
- " La fiabilité du vote électronique en question ", BE Etats-Unis 85 : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/043/43523.htm
Code brève
ADIT : 43864

Rédacteur :

Vincent Reboul deputy-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….