Discours sur l’état de l’Hudson

, Partager

L’Etat de New-York vient de dévoiler un plan d’action pour la restauration de l’estuaire de l’Hudson. Doté de crédits initiaux de 20 millions de dollars, ce plan vise à engager une démarche à long terme pour la reconquête de la qualité écologique du milieu estuarien et de ses fonctions économiques et récréatives.
L’estuaire de l’Hudson s’étend sur la moitié du cours total du fleuve (500 kilomètres) et représente un habitat critique pour plus de 200 espèces de poissons (dont l’esturgeon) et de nombreuses espèces de tétrapodes et d’oiseaux. Malheureusement, ce milieu a subi de nombreux dommages environnementaux, notamment dans sa partie aval (industries, agglomération new-yorkaise) et la plupart des espèces aquatiques y sont en déclin.
Le plan trace plusieurs objectifs très ambitieux, allant de la restauration des paysages à la qualité des eaux de baignade, en passant par la revitalisation des pêcheries et l’éducation des riverains. Ceci implique un travail en profondeur sur l’ensemble du bassin versant du fleuve. Plusieurs actions seront conduites en partenariat avec l’université Cornell.
Le gouvernement de l’Etat de New-York envisage de récolter plus de 350 millions de dollars pour mener à bien ce programme sur la période 2005-2009. Toutefois, la plupart des objectifs ne pourront être atteints qu’à plus long terme (2015-2020). Les quatre premières années seront essentiellement consacrées à mobiliser des partenaires (municipalités, propriétaires terriens, entreprises et ONG. Six habitats critiques impliquant 200 km2 du bassin versant (superficie totale : 34.500 km, soit plus d’un quart de l’Etat de New-York) feront l’objet d’actions prioritaires.

Source :


- E-news : http://www.ens-newswire.com/ens/dec2005/2005-12-24-01.asp
- Le plan d’action : http://www.dec.state.ny.us/website/hudson/actionagenda2005.pdf

Rédacteur :

Philippe Jamet, AST, philippe.jamet@diplomatie.gouv.fr

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….