Dix ans de nanotechnologies aux Etats-Unis

, Partager

A la fin des années 90 un groupe composé de chercheurs influents, de responsables d’agences fédérales et de membres de l’Office for Science and Technology Policy de la Maison Blanche commence à entrevoir les possibilités d’un domaine en gestation : les nanotechnologies. Les nanosciences portent en elle la promesse de venir transformer radicalement de nombreux domaines : énergie, santé, technologies de l’information, science des matériaux, etc. Le groupe réalise avec justesse que le développement des nanotechnologies va se heurter aux Etats-Unis au découpage administratif des agences fédérales spécialisées dans le financement de la R&D dans un domaine particulier. Il propose une solution qui va s’avérer payante : la mise en place d’un programme fédéral global de financement des nanotechnologies. Le National Nanotechnology Initiative (NNI) nait ainsi à l’automne 2000.

Le rapport "Dix ans de nanotechnologies aux Etats-Unis" retrace l’histoire du programme et de ses évolutions. Après des débuts hasardeux, une loi votée en 2003 vient donner au NNI un cadre robuste qui va permettre son management efficace. Les plans stratégiques remis à jour tous les trois ans sont à chaque fois l’occasion de proposer des nouveaux outils afin d’assurer une meilleure coordination, communication et coopération entre les agences fédérales. Le NNI ne dispose en effet d’aucune autorité sur ces dernières qui sont libres de mettre en place indépendamment leurs programmes de recherche.

Au final, le NNI a permis un réel rapprochement entre ces agences qui oeuvrent désormais de manière concertée afin d’assurer une utilisation optimale des financements fédéraux en s’attaquant ensemble aux différents défis à relever. La bonne conduite du programme, saluée périodiquement par les évaluateurs, a eu pour effet une multiplication du budget du NNI par cinq en dix ans, passant de 450 millions de dollars en 2001 à une demande de plus de 2,1 milliards de dollars pour 2012. Avec 14 milliards de dollars investis, le NNI est aujourd’hui le programme fédéral de financement de la R&D le plus important depuis le programme spatial. Les infrastructures de recherche mises en place grâce au NNI sont l’exemple le plus éclatant de la réussite du programme. Elles constituent un socle solide sur lequel les Etats-Unis comptent capitaliser afin de maintenir leur leadership mondial dans le domaine pendant la prochaine décennie.

Téléchargez gratuitement le rapport :
http://www.bulletins-electroniques.com/rapports/smm11_017.htm

Pour en savoir plus, contacts :

http://www.bulletins-electroniques.com
Code brève
ADIT : 66812

Rédacteur :

Vincent Reillon, deputy-phys.mst@consulfrance-houston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….