Donnez votre nom ou celui d’un proche à une chauve-souris

, Partager

Traditionnellement, la personne qui décrit en premier une nouvelle espèce animale ou végétale a le droit de baptiser cette espèce. C’est une part de la taxinomie [1] qui est la science de la classification des organismes vivants.

John Bickham professeur de sylviculture et des ressources naturelles à l’Université de Purdue (West Lafayette, Indiana), découvreur d’une nouvelle espèce de chauve-souris, a décidé de mettre aux enchères la possibilité de donner son nom ou celui d’un proche à cette chauve-souris [2]. Cette initiative a pour principal but de collecter des fonds pour financer la description, la classification, l’enregistrement de cette nouvelle espèce. En effet, selon Alan H. Rebar, directeur du Discovery Park de Purdue, le processus de publication et de validation des nouvelles espèces est extrêmement rigoureux, chronophage et peut coûter des centaines de milliers de dollars. L’argent récolté servira également à la préservation de l’écosystème des chauves-souris, à l’éducation du public sur la protection de l’environnement et au financement de bourses de recherche pour les étudiants.

La chauve-souris jaune dont le nom d’espèce est mis aux enchères appartient à un groupe de petites chauves-souris insectivores vivant dans les plaines tropicales sur un territoire s’étalant du sud du Mexique jusqu’au Brésil. Elles sont remarquables par leur taille (un animal adulte pèse seulement trois grammes) et par leur rareté. Les chauves souris jaunes ne migrent pas, ne voyagent pas sur de longues distances et sont surtout actives au crépuscule. Elles appartiennent au groupe "Rhogeessa". Ces chauves-souris sont très utiles pour les chercheurs car elles servent de modèle dans l’étude de l’évolution des espèces et sont des indicateurs sensibles de la qualité de l’environnement.

La mise aux enchères du nom de nouvelles espèces est un phénomène récent. Le premier cas rapporté de collusion entre la taxinomie et le capitalisme date de 2005. Lors d’une vente aux enchères, un site de jeux en ligne a payé la somme de 650.000 dollars à la Wildlife Conservation Society, pour avoir le droit de donner son nom à une nouvelle espèce de singe retrouvée en Bolivie. En septembre 2007, l’association Conservation International et la Monaco-Asia Society ont récolté deux millions de dollars lors de la mise aux enchères du droit de nommer dix nouvelles espèces de poisson, dont un requin chabot adjugé 500.000 dollars. Ce financement sera utilisé pour soutenir les efforts de conservation en Indonésie. En novembre 2007, l’Université de Floride a récolté 40.800 dollars lors de la mise aux enchères du nom d’une nouvelle espèce de papillon mexicain.

En réponse aux coupures de budget dans ses collections depuis plusieurs années, le Scripps Oceanographic Museum à San Diego a introduit, en avril 2008, la mise aux enchères du nom de nombreuses espèces de sa collection, notamment un ver tubicole hydrothermal très rare (50.000 dollars), ainsi que plusieurs espèces de poissons du golf de Californie [3]. Parmi les groupes de conservation qui encouragent à parrainer les espèces, l’une des plus prospères est Biopat, une association allemande à but non lucratif, qui a récolté 700.000 dollars depuis 1999 pour la recherche sur la biodiversité par le biais de la vente du nom de plus de 100 espèces allant des grenouilles à des scarabées et des araignées.

Quelques exemples de noms d’espèces insolites [4] : Agathidium bushi, A. cheneyi, A. rumsfeldi sont des espèces de scarabées nommés par deux entomologistes républicains, en l’honneur du président des Etats-Unis, du vice-président et du secrétaire à la défense. Une rainette (Hyla stingi) porte le nom du musicien Sting, et plusieurs araignées portent le nom de personnalités (Calponia harrisonfordi, Pachygnatha zappa).

Selon le Pr. Bickham, "les gens ne comprennent pas l’importance de la disparition des espèces. Nous perdons des organismes qui peuvent être nécessaires à la compréhension de notre évolution. Seulement 10% des espèces ont été répertoriées." La vente aux enchères de nom des espèces a le mérite de faire parler de biodiversité de manière originale et de mettre en lumière la disparition des espèces. C’est un moyen facile de récolter des fonds et un phénomène qui est amené à se développer.

[1] La taxinomie ou taxonomie est la science qui a pour objet de décrire les organismes et de les regrouper en entités appelées taxons afin de pouvoir les identifier, les nommer, et enfin les classer. Elle complète la systématique qui est la science qui organise le classement des taxons et leur relations. Parmi ces méthodes, les plus récentes incluent une nouvelle approche conceptuelle de la classification mais aussi des méthodes d’analyse d’éléments empiriques restés longtemps ignorés de la science avant l’arrivée, au cours de la seconde moitié du XX ème siècle des découvertes de la biologie moléculaire.

Source :


- Purdue has a holiday gift idea : Name a new species of bats - Phillip Fiorini - 08/12/08 - http://news.uns.purdue.edu/x/2008b/081208BickhamSpecies.html
- Purdue University to sell naming rights for new species of bats - Chicago Tribune - Rex W. Huppke - 08/12/08 - http://www.chicagotribune.com/chi-purdue-bats-naming-rights-species,0,1804387.story
- Species Naming Program to Give Immortality to Some - Fox News- Associated Press - 27/06/08 - http://www.foxnews.com/story/0,2933,372841,00.html?sPage=fnc/scitech/naturalscience
- [3] Scripps Oceanography Invites Donors to Name an Ocean Species - Scripps News - 09/04/08 - http://scrippsnews.ucsd.edu/Releases/?releaseID=894
- [4] Names for sale- The Economist - 09/02/06 - http://www.iczn.org/Names_%20for_sale%20_%20Economist.pdf
- "La taxinomie" - Wikipédia - http://fr.wikipedia.org/wiki/Taxonomie

Pour en savoir plus, contacts :


- [2] Mise aux enchères du nom d’espèce de la chauve-souris - Center for the Environment, Purdue University, West Lafayette, Etats-Unis - tél : (765) 494 51 46 - http://www.purdue.edu/dp/environment/species/
- John Bickham, Directeur du Discovery Park’s Center for the Environment, Purdue University, West Lafayette, Etats-Unis - tél : (765) 494 51 46 - email : bickham@purdue.edu
- Alan Rebar, Directeur du Discovery Park, Purdue University, West Lafayette, Etats-unis - tél : (765) 496 6625 - email : rebar@purdue.edu
- Le site internet de "Biopat" - http://www.biopat.de/englisch/index_e.htm
- Le site internet de "Conservation International" - http://www.conservation.org
- Le site internet de "Wildlife Conservation Society" - http://www.wcs.org/
Code brève
ADIT : 57068

Rédacteur :

Alexandre Touvat (deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org)

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….