Du traitement homéopathique des cyclones

, Partager

Similia Similibus Curantur, "les semblables sont guéris par les semblables". Ce manifeste de l’homéopathie pourrait bien former le frontispice d’une proposition que vient de faire, tout à fait sérieusement, un chercheur affilié à la prestigieuse et vénérable Division of Health Sciences and Technology, un institut pluridisciplinaire commun à l’Université de Harvard et au MIT.
Moshe Alamaro propose un système de "désamorçage" des cyclones tropicaux en l’apparence assez rudimentaire : positionner un ensemble de barges portant chacune entre 10 et 20 réacteurs d’avions posés verticalement, dans des zones de l’océan dont les conditions (température de surface, conditions atmosphériques) sont susceptibles de favoriser le développement de cyclones. La mise en marche des réacteurs provoquerait, à la manière des ventilations, un violent flux d’air ascendant qui, selon les estimations de M. Alamaro, permettrait de tuer dans l’oeuf le cyclone.
Le courant d’air aurait en effet pour résultat de refroidir les eaux de surface de l’océan, paramètre critique de la dynamique cyclonique. Par ailleurs, le gavage du cyclone naissant par l’injection ainsi réalisée permettrait de raccourcir son cycle de vie et donc de dissiper plus rapidement son énergie avant qu’elle ne se libère par des effets dévastateurs.
Moshe Alamaro avait présenté son idée au cours du printemps 2005, dans un cercle assez confidentiel, mais les événements récents la font réapparaître à la surface. Il est peu de dire que cette proposition suscite des réactions assez sceptiques de la communauté scientifique. Ainsi, Kerry Emanuel, climatologue au MIT, auteur de plusieurs publications communes avec Moshe Alamaro, la qualifie de "foldingue" ("nutty") Ce professeur, qui dans le contexte post-Katrina a acquis une stature médiatique par ses articles prémonitoires sur le lien entre changement climatique et cyclones, estime qu’une telle "stratégie requiert une énergie supérieure de plusieurs ordres de grandeur à ce qui est ici suggéré".

Pour en savoir plus, contacts :


- Article du Washington Post, 02/10/2005 :
http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2005/10/02/AR2005100200905.html
- Résumé de la communication de Moshe Alamaro au meeting annuel de la Weather Modification Association : http://alamaro.home.comcast.net/abstract_april_29_2005.pdf
- Image de synthèse du dispositif : http://alamaro.home.comcast.net/cloud_formation.pdf
Code brève
ADIT : 30058

Rédacteur :

Philippe Jamet, attache.envt@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….