E-ditions spéciales sur les cyclones à la NOAA

, Partager

Dans son édition du 28 septembre, le journal Nature révèle que la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA, agence dépendant du département du commerce) aurait bloqué la publication d’un rapport sur les liens entre changement climatique et cyclones. La préparation de ce rapport avait été confiée en Février à un comité de sept scientifiques. Mais, selon Nature, le président du comité, Ants Leetma, du Geophysical Fluid Dynamics Lab (GFDL, laboratoire interne à la NOAA situé sur le campus de Princeton), aurait reçu en mai un email du département du commerce lui enjoignant de ne pas publier le rapport avant qu’il n’ait été rendu "moins technique".
Cette affaire vient s’ajouter à un autre incident qui ternit l’image de la NOAA. Un autre chercheur du GFDL, Tom Knutson, s’était vu convier à participer à une émission de CNBC sur les liens entre changement climatique et cyclones le 19 octobre 2005, invitation qu’il avait fini par décliner. Or, un représentant démocrate, Henry Waxman (Californie) a révélé le 19 septembre 2006 la teneur d’emails échangés entre un attaché de presse du département du commerce et un responsable des relations publiques de la NOAA. Le contenu de ces échanges atteste de la méfiance de l’administration vis-à-vis des scientifiques qui, comme le Dr Knutson, soutiennent la thèse d’un renforcement des cyclones dû au changement climatique d’origine anthropique (NDLR : contrairement à d’autres collègues, Tom Knutson soutient pourtant que l’effet restera très modéré).
Ces deux incidents renforcent l’impression que l’administration Bush "encadre" fortement la communication des experts en sciences du climat. En février, un scientifique éminent de la NASA, James Hansen, avait été interdit de parole sur le sujet à la suite de déclarations publiques (cf. brève "Nouvelle Affaire de Science Administrée à la NASA). La NASA avait été contrainte de désavouer l’attaché de presse responsable de cette décision et de réaffirmer son soutien à la liberté d’expression des scientifiques. L’amiral Lautenbacher, directeur de la NOAA avait alors fait une déclaration dans le même sens.
Enfin, un an après une autre affaire qui impliquait la correction de deux rapports sur le climat par un membre du Council of Environmental Quality, Phil Cooney, la Maison Blanche fait preuve d’inertie face aux demandes du Congrès dans le cadre de l’enquête qu’il a diligentée. Un courrier de rappel vigoureux vient d’être adressé à James Connaughton, Président du CEQ, par le président du Committee on Government Reform, Tom Davis (Virginie), et son co-président démocrate, Henry Waxman.

Source :


- E-newspaper : http://hosted.ap.org/dynamic/stories/H/HURRICANE_REPORT?SITE=MIDTN&SECTION=TRAVEL&TEMPLATE=DEFAULT
- Jim Giles, Is hurricane report being quashed ? Nature 443, 378 - 378 (28 Sep 2006)
- Les e-mails de la NOAA et la lettre du Représentant Waxman au Secrétaire au Commerce, Carlos Gutierrez : http://democrats.reform.house.gov/story.asp?ID=1107
- La lettre de rappel du Committee on Government Reform au président du Council of Environmental Quality : http://www.climatesciencewatch.org/file-uploads/Davis-Waxman_CEQ_letter_20Sep06.pdf

Pour en savoir plus, contacts :


- Les "éditions" de Phil Cooney, directeur de cabinet du Council of Environmental Quality :
http://www.nytimes.com/2005/06/08/politics/08climate.html?ex=1275883200&en=22149dd80c073dd8&ei=5089 (avec reproduction des annotations)
- Les publications de Ants Leetma et Thomas Knutson du GFDL :
http://www.gfdl.noaa.gov/reference/bibliography/authors/knutson.html
http://www.gfdl.noaa.gov/reference/bibliography/authors/leetmaa.html
Code brève
ADIT : 39457

Rédacteur :

Philippe Jamet, AST, Philippe.Jamet@diplomatie.gouv.fr

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….