Emploi des informaticiens aux Etats-Unis : tensions à venir

, Partager

Une étude réalisée par le Bureau of Labor Statistics (BLS) annonce de bonnes nouvelles pour le marché de l’emploi américain en TIC. Selon cette étude, le nombre d’emplois dans le domaine atteint presque 3,6 millions de personnes, chiffre le plus élevé des sept dernières années. Ce résultat, associé à un niveau de chômage de 2%, dépeint un meilleur portrait du marché que les années précédentes.

Entre 1999-2000 et 2001-2002, le nombre de licenciements est passé de 4-5% à 11-14%. Les plus mauvais résultats ont été atteints en 2001, quand l’industrie a connu des licenciements en nombre (plus de 50 personnes licenciées à la fois). En 2002, les chiffres se sont améliorés, et en 2003 ou 2004 le chômage était revenu à un taux de 5,3%. Si l’on compare 2006 à 2002 les licenciements sont en baisse de 86% à 89% suivant la catégorie.

Selon le sondage du BLS, le marché de l’emploi a connu une évolution majeure. Les postes qui ont vu la plus forte augmentation sont les métiers d’ingénieurs en informatique, de cadres en TIC et d’analystes réseaux. Depuis l’année dernière, les entreprises ont créé plus de 93.000 postes liés à l’informatique.

En dépit d’une perte continuelle d’effectifs, les programmeurs forment toujours le secteur de troisième importance dans le domaine des TIC. Avec plus de 500.000 personnes, ce métier concentre 15% des emplois en informatique. Parallèlement, le Taulbee Survey de la Computing Research Association indique un tournant en amont dans les inscriptions d’étudiants dans les cycles universitaires.

On constate une explosion du nombre de PhD (ce qui correspond sans doute à des étudiants qui ont préféré différer leur arrivée sur le marché du travail plutôt que de se présenter sur ce marché en 2002-2003 avec un simple Master), une nette remontée de l’emploi des docteurs dans l’industrie, qui redevient le premier employeur des nouveaux docteurs, ce qu’elle avait cessé d’être depuis 2002. En revanche les nouveaux entrants dans ces cycles, au niveau licence et avant, reste très bas, près de 40% inférieur à ce qu’il était en 2002. Si l’on peut observer une très légère remontée des inscrits en informatique en premier cycle, il est clair que la "production" de docteurs voire de Masters va beaucoup dépendre de l’immigration dans les 4 à 5 prochaines années au moins.

Source :


- Sharp Drop in Extended Mass Layoffs in IT Industries Since 2001, Computing Research Association, 16/07/2007 : http://www.cra.org/wp/index.php?p=112
- U.S. Tech Employment Hits Its Highest Point In Seven Years, InformationWeek 18/07/2007 : http://www.informationweek.com/management/showArticle.jhtml?articleID=201002045&cid=RSSfeed_IWK_News
- Taulbee Survey 2006 Source Data : http://www.cra.org/statistics/

Pour en savoir plus, contacts :

Extended Mass Layoffs in the Fourth Quarter of 2006 and Annual Totals for 2006, Bureau of Labor statistics : http://www.bls.gov/news.release/archives/mslo_02132007.pdf
Code brève
ADIT : 43867

Rédacteur :

Kim Rinehimer assistant-stic.mst@ambafrance-us.org - Jean-Philippe Lagrange attache-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….