Epidémies de grippe : optimisation de l’allocation des vaccins

, Partager

La perspective de millions de morts comme lors de la grippe espagnole en 1918 ou de la grippe asiatique en 1957 engage les pouvoirs publics à anticiper et prévenir de telles pandémies. La vaccination permet de réduire le risque d’infection et le taux de mortalité et de tels vaccins existent depuis les années 60 [1] . Cependant, le coût et le temps de développement et de production des vaccins lors de l’apparition d’une nouvelle souche obligent les agences sanitaires à agir en situation de rareté des vaccins. Dès lors, l’analyse d’une distribution optimale des stocks disponibles est nécessaire. Jan Medlock de Oregon State University présentait le 20 février les résultats de ses travaux à ce sujet au Georgia Institute of Technology.

Le critère de sélection des populations cibles

La difficulté de répartition des vaccins réside dans la multiplicité des critères à retenir. Pendant longtemps le principal objectif était de limiter le nombre de morts, ce qui conduit à identifier des populations à risque, dites sensibles. Ainsi, les enfants en bas âge et les personnes âgées par exemple, seront ciblés prioritairement par les vaccins. D’autres critères, comme le coût économique, en particulier quand il s’agit de la grippe saisonnière, ou la nécessité de limiter le nombre d’infections, sont désormais intégrés aux analyses des agences sanitaires [2].

Une modélisation mathématique fondée sur les transmissions

L’analyse proposée par l’équipe de Jan Medlock propose une allocation optimale en fonction de chacun de ces critères pris individuellement. De précédents travaux décrivent de façon détaillée le nombre de contacts entre individus au sein de chaque tranche d’âge et entre les tranches d’âge [3]. Sur cette base, la modélisation mathématique estime le nombre de transmissions en prenant en compte notamment la période d’incubation, la probabilité de transmission et l’efficacité des vaccins.

Des résultats différents des recommandations des autorités sanitaires

Des études postérieures à la publication des travaux de Jan Medlock ont obtenu des résultats similaires [4] : dans la plupart des scénarios et pour la plupart des critères de résultat, la vaccination des enfants en âge scolaire (de 5 à 18 ans) semble obtenir les meilleurs résultats. Avec les 80 millions de vaccins utilisés annuellement aux Etats-Unis contre la grippe saisonnière, il serait en théorie possible d’éviter la propagation de la maladie. Actuellement la grippe saisonnière aux Etats-Unis fait en moyenne 25.000 morts [5]. Il n’y a que dans le cas d’une pénurie de vaccins que la vaccination en priorité des populations sensibles permet de limiter le nombre de décès.

Jan Medlock relève que la transcription de ces résultats dans la pratique sera difficile, en raison notamment d’un conflit d’intérêt entre les individus, qui évaluent l’intérêt du vaccin en fonction de leur risque personnel, et la société. Toutefois, les stratégies de l’Organisation mondiale de la santé [6] et du Center for Desease Control (CDC) restent principalement centrées sur les populations à risque. Ainsi, pour la prochaine saison grippale, 2014-2015, le CDC poursuit les mêmes recommandations que les années précédentes [7].

Sources :


- [1] ECDC Influenza Vaccination, http://ecdc.europa.eu/en/healthtopics/seasonal_influenza/vaccines/pages/influenza_vaccination.aspx
- [2] e.g. The Economic Impact of Pandemic Influenza in the United States : Priorities for Intervention 1999 http://www.who.int/influenza_vaccines_plan/resources/ARTICLE_Economic_Impact_of_Pandemic_Influenza_in_the_US.pdf
- [3] Social Contacts and Mixing Patterns Relevant to the Spread of Infectious Diseases 2008, http://www.plosmedicine.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pmed.0050074
- [4] Evaluation of Targeted Influenza Vaccination Strategies via Population Modeling, http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0012777
- [5] CDC Estimates of Deaths Associated with Seasonal Influenza United States, 1976-2007, http://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm5933a1.htm
- [6] WHO recommendations on pandemic (H1N1) 2009 vaccines, http://www.who.int/csr/disease/swineflu/notes/h1n1_vaccine_20090713/en/
- [7] CDC : Influenza vaccine recommendations unchanged for 2014-2015 season, http://www.healio.com/pediatrics/influenza/news/online/%7B49dc7027-6632-4417-ba71-0982d56b788f%7D/cdc-influenza-vaccine-recommendations-unchanged-for-2014-2015-season

Rédacteurs :


- Xavier Lavayssière, deputy-univ@ambascience-usa.org ;
- Suivre le secteur Sud-Est sur atlanta.france-science.org ;
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….