Etats-Unis Espace n°450

, Partager

1 : Les nouveaux programmes du budget DARPA pour 2009

La DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) a demandé 287 millions de dollars pour financer ses programmes spatiaux pendant l’année 2009, soit $70 millions de plus que l’année dernière. Un nouveau programme, le « Bi-static shield » prévoit un système d’avertissement de la présence d’un vaisseau ennemi pour les satellites américains et s’est vu alloué $4,6 millions. Ce système utilise les télémesures et autres commandes de contrôles de fréquences radios pour créer une protection électromagnétique dans un rayon de 30 km autour d’un satellite géostationnaire. Cela pourrait être un système d’une aide considérable pour le Pentagone en apportant des informations de connaissance situationnelle qui économiseraient le lancement d’engins supplémentaires.

La DARPA a prévu de faire des tests du « Bi-Static Shield » en 2009 en utilisant un système de suivi et de relai de données satellite de la NASA. D’autre part, l’agence a lancé le programme « Medium Earth Orbit Synthetic Aperture Radar » qui permettra d’aider les systèmes militaires dans la traque de cibles en mouvements de l’espace.

Le budget de la DARPA prévoit également de créer un compte séparé en vue de développer un avion expérimental hypersonique, le « Blackswift Test Bed », qui fait suite au « Falcon Hypersonic Test Vehicle-3X ». Ces deux projets recevront 95 millions de dollars en 2009 soit le double de la somme qui leur était allouée l’an dernier. Enfin, le System F6 qui consiste à développer des petits satellites volant en formation a reçu un budget de $37,6 millions, en net augmentation par rapport à l’année précédente.

[Space News 25/02/2008]

2 : Le budget 2009 de la NOAA tourné vers les futurs grands objectifs de l’agence

La demande budgétaire de l’activité satellite de la NOAA pour l’année fiscale 2009 s’élève à 1,157 milliards de dollars, soit une augmentation de 21.2% par rapport au budget 2008, ce qui représente $202.8 millions supplémentaires. Ceci constitue environ 28% du budget total de l’agence.

La NESDIS (NOAA Environmental Satellite, Data, and Information Service) consacrera la majeure partie de son budget à l’acquisition de ses deux programmes de satellites de future génération : GOES-R pour l’orbite géostationnaire et NPOESS pour l’orbite polaire. La NOAA demande 477 millions de dollars pour la série GOES-R (Geostationnary Operational Environmental Satellite) qui serait finalement déployée à partir de 2015 et améliorera de manière significative les capacités d’observation autant dans le visible que dans l’infrarouge. 288 millions de dollars sont demandés pour le NPOESS (National Polar-orbiting Operationnal Environmental Satellite System), un programme mené en coopération avec le Department of Defense et la NASA qui remplacera les constellations POES et DMSP avec des instruments de nouvelle génération. Le budget NPOESS répond aux recommandations faisant suite à la restructuration du programme en 2006 pour cause de dérives budgétaires et calendaires importantes. Par ailleurs, le NPP (NPOESS Preparatory Project), qui prévoit le lancement d’un satellite embarquant des instruments de transition entre les 2 générations, a lui aussi été repoussé à 2010 après les problèmes de production du radiomètre VIIRS.

A noter que 74 millions d’euros ont été demandés pour financer les instruments scientifiques CERES (radiation terrestre) et TSIS (radiation solaire) dans le cadre de la restauration de certains programmes victimes de la restructuration du NPOESS. Enfin, un lien de communication haut-débit entre les stations sols du CNES et de la NOAA est prévu afin d’améliorer le partage de données de MetOp. Les faits marquants de l’année 2008 devraient être les lancements de GEOS-O et du dernier satellite de la constellation DMSP qui assureront tous deux une continuité des données météorologiques. Le lancement en juin prochain de Jason 2, le satellite d’océanographie spatiale qui fait l’objet d’une collaboration entre la NOAA, le CNES et Eumetsat sera également un évènement majeur de l’année pour l’agence d’après Mary Kicza, l’administratrice de la NESDIS.

Pour des détails sur la requête budgétaire NOAA pour 2009 :

[http://www.corporateservices.noaa.gov/~nbo/09bluebook_highlights.html ]

3 : Griffin au Sénat : les prochains défis et difficultés de la NASA évoqués

Mercredi 27 Février dernier s’est tenu au Sénat une audition de l’Administrateur de la NASA, le Dr. Michael Griffin, afin d’examiner les principales directions stratégiques de l’Agence illustrées par la requête budgétaire pour l’année 2009 et les difficultés auxquelles la NASA devra faire face dans les années à venir.

Les questions ont tout de suite porté sur la dépendance des Russes pour les vols habités post-2010, c’est-à-dire une fois que les navettes spatiales seront clouées au sol. Griffin a tout d’abord rappelé que le contrat passé avec les Russes prévoyant l’utilisation de Soyuz se terminait fin 2011. Etant donné qu’une loi datant de 2000 interdit l’achat de tout savoir-faire spatial russe tant que ceux-ci continuent à fournir des technologies nucléaires à l’Iran, la NASA aura besoin de l’accord du Congrès pour obtenir une exemption lui permettant de négocier un nouveau contrat avec Moscou. Le chairman Nelson a insisté sur l’urgence d’un dialogue entre Griffin et l’Administration – le Département d’Etat notamment – qui devra déboucher sur une requête officielle adressée au Congrès pour le 14 mars au plus tard. L’Administrateur a dit tout faire pour accélérer ce processus. Sans cette exemption, aucun américain ne pourra rejoindre l’ISS après 2011 jusqu’à ce que les prochains systèmes Ares et Orion soient opérationnels à savoir au printemps 2015 d’après l’agenda prévu.

Le sénateur de Louisiane David Vitter a quant à lui dénoncé une politique d’inaction – en évoquant le « gap » de 5 ans sans vols habités américains – qui pourrait être néfaste à la préservation des compétences de la force de travail de la NASA. Devant la préoccupation des 2 sénateurs de Floride et de Louisiane sur ce point, Griffin a reconnu que la fin des opérations des navettes impliquerait la perte de plusieurs milliers d’emplois au Kennedy Space Center et au Michoud Assembly Facility (New Orleans). Le sénateur Vitter a ensuite insisté sur l’impact d’actions prises pour limiter le « gap » - comme l’accélération du développement de Constellation ou des COTS grâce à des budgets supplémentaires - actions qui pourraient permettre non seulement de réduire la longueur de la dépendance mais aussi de faciliter les négociations et de réaliser éventuellement des économies substantielles en limitant le prix du contrat passé avec les Russes.

Une autre question de Nelson a mis en relief l’absence de marges financières dédiées à d’éventuels évènements imprévus pour les opérations de navette et le développement de Constellation. Griffin a d’ailleurs reconnu cette absence de réserves budgétaires et a précisé qu’un évènement tel qu’un ouragan en Floride ou un autre Katrina entrainerait des nécessités de fonds supplémentaires demandés au Congrès ou des retards dans les programmes. Nelson a ensuite abordé la question du vol de la charge utile scientifique Alpha Magnetic Spectrometer (AMS) en essayant de voir comment intégrer cette charge utile dans les derniers vols de navettes planifiés. Griffin a promis qu’il étudierait de nouveau les différentes options bien que la situation lui semblait compliquée.

Pour plus d’informations sur l’audition :

[http://commerce.senate.gov/public/index.cfm?FuseAction=Hearings.Hearing&Hearing_ID=1927 ]

4 : Un ancien lac et de curieuses avalanches observées sur Mars par MRO

Le sonde de la NASA Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) a dévoilé plusieurs clichés impressionnants de la planète rouge cette semaine. L’instrument HiRISE (High Resolution Imaging Science Experiment) a permis d’observer d’étranges avalanches près du Pôle Nord martien, une découverte insolite puisqu’il s’agit d’un phénomène dynamique sur une planète où la plupart des paysages n’ont pas évolué depuis des millions d’années.

Il s’agirait d’après les scientifiques de blocs de glaces et de poussières qui glissent le long d’un terrain incliné, ce qui donne des clichés assez saisissants. De plus, MRO a également permis de découvrir des traces d’un ancien lac dans le cratère Holden. Ce lac aurait tout à fait pu constituer un environnement favorable au développement de la vie sur la planète même si aucun indice n’a encore été découvert à ce sujet. Pour Alfred McEwen, scientifique responsable de HiRISE, ce cratère serait un objectif très intéressant pour une mission de prélèvement d’échantillons avec retour vers la Terre, comme le Mars Science Laboratory de la NASA prévu pour un lancement l’an prochain. L’argile et les différents minéraux présents dans ce cratère pourraient livrer des informations cruciales sur l’histoire Mars, notamment lorsque la planète abritait de l’eau liquide.

[Nasa Press Release 03/03/2008, Space.com 06/03/2008]

[http://www.nasa.gov/home/hqnews/2008/mar/HQ_08073_mars_avalanches.html ]

[http://www.space.com/scienceastronomy/080306-mars-lake.html]

5 : Série de nouveaux contrats à l’occasion de la conférence « Satellite 2008 »

La conférence Satellite 2008, qui a rassemblé les principaux acteurs du marché des télécommunications spatiales à Washington cette semaine, a été le théâtre d’annonces de nouveaux contrats entre les opérateurs, les constructeurs et les lanceurs.

Thales Alenia Space a notamment décroché un contrat avec Eutelsat en vue de la réalisation du satellite W3B qui devra couvrir l’Europe, l’Afrique du Sud et l’Océan Indien. Celui-ci embarquera 53 transpondeurs en bande Ku et 3 en bande Ka – dédiés à des interconnexions entre Europe et Afrique – et sera livré au milieu de l’année 2010. C’est la 18ème commande d’Eutelsat à Thales Alenia Space, qui a été saluée par la Présidente du groupe Pascale Sourisse.

Satellite 2008 a aussi été le théâtre d’une autre annonce majeure : ILS a été choisi par S2M pour lancer son futur satellite dédié à la diffusion de vidéos haute-qualité sur récepteurs portables pour les régions d’Afrique du Nord et du Moyen Orient.

Enfin, Space Systems/Loral , une filiale de Loral Space & Communications, a annoncé avoir gagné un contrat de SES New Skies concernant le futur satellite le plus performant de la flotte SES qui devra assurer des services satellite fixes vers l’Amérique, l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient.

[Space News 26/02/2008, Space Travel 27/02/2008, Thales Press Release 26/02/2008]

Pour des informations sur Satellite 2008 :

[http://www.satellitetoday.com/satellite2008/]

[http://www.space-travel.com/reports/ILS_Proton_To_Launch_S2M_Satellite_For_Mobile_TV_Service_In_Middle_East_And_North_Africa_999.html ]

6 : Bigelow Aerospace dénonce les excès de la législation ITAR

L’entreprise Bigelow Aerospace, basée à Las Vegas, a adressé une requête au gouvernement américain pour demander l’assouplissement des réglementations d’exportation auxquelles elle est contrainte. En effet, cette compagnie spécialisée dans la conception de modules habitables en vue de vols commerciaux dans les prochaines années voit ses activités régies par la réglementation ITAR (International Traffic Arms Regulations) qui s’applique également aux technologies spatiales.

D’après Robert Bigelow, fondateur de la firme, ces règles particulièrement contraignantes - censées encadrer le développement de technologies sensibles et limiter les exportations afin de protéger les intérêts américains – n’ont pas lieu d’être pour ses activités et sont contre-productives. Il réclame que la législation s’applique uniquement aux systèmes de télécommunications spatiales avancées comme le voudrait le Congrès pour être uniquement soumis aux réglementations d’exportation régies par le Département du Commerce.

Cette anecdote est à l’image du débat croissant dans le milieu spatial américain sur les conséquences de restrictions d’exportation excessives. De nombreux industriels du pays dénoncent le « fardeau ITAR » qui freine leur développement international et demande une réforme et un assouplissement de cette règlementation.

[Space News 03/03/2008]

7 : EN BREF

L’Administrateur de la NASA Michael Griffin a dénoncé mercredi lors du Goddard Memorial Symposium certains comportements irrespectueux et individualistes au sein de l’agence dans la promotion de certains programmes. Il a notamment déclaré que cela affaiblissait la NASA et avait notamment induit la perte de la crédibilité de l’Agence auprès des officiels et du grand public avant d’appeler à une prise de conscience du contexte globale de l’agence et à plus de respect pour le travail de chacun.

[http://www.space.com/spacenews/spacepolicy/goddardweb030508.html ]

La navette Endeavour et ses 7 membres d’équipage sont fin prêts pour le lancement prévu mardi 11 mars à Cap Canaveral. La mission STS-123 sera le 25ème vol de navette vers la station internationale et permettra l’installation du premier segment du module japonais Kibo et du bras robotique canadien DEXTRE.

[http://www.nasa.gov/mission_pages/shuttle/main/index.html]

8 : UP TO DATE

Présence à bord de l’ISS en ce moment :

Expédition 16 : Peggy Whitson (Etats-Unis), Léopold Eyharts (ESA) et Yuri Malenchenko (Russie).

Lancements effectués depuis la dernière édition :

23/02/2008 : Lanceur japonais H-2A avec le satellite japonais WINDS de la JAXA – Tanegashima – Japon - SUCCES

Lancements prévus jusqu’au 30 avril 2008 :

09/03/2008 : Lanceur européen Ariane V avec le cargo européen ATV-1 – Centre spatial de Kourou – Guyane Française

11/03/2008 : Navette américaine Endeavour pour la mission STS-123 avec le laboratoire japonais Kibo et le bras canadien DEXTRE – Centre Spatial Kennedy – Floride

13/03/2008 : Lanceur américain Atlas V avec le satellite américain NROL-28 de la NRO – Vandenberg Air Force Base – Californie

14/03/2008 : Lanceur russe Proton avec le satellite de télécommunications américain AMERICOM 14 - Cosmodrome de Baïkonour – Kazakhstan

15/03/2008 : Lanceur américain Delta 2 avec le satellite de positionnement américain GPS 2R-19 – Centre Spatial Kennedy – Floride

17/03/2008 : Lanceur américain Sea Launch avec le satellite de diffusion de télévision DirectTV11 – Odyssey Platform – Océan Pacifique (154°W, 0°N)

15/03/2008 : Lanceur russe Kosmos 3M avec le satellite d’observation radar allemand SAR-Lupe 4 – Plesetsk Cosmodrome – Russie

15/03/2008 : Lanceur américain Delta 2 avec le satellite de positionnement américain GPS 2R-19 – Centre Spatial Kennedy – Floride

08/04/2008 : Lanceur russe Soyouz avec la capsule Soyouz TMA-12 embarquant l’équipage russe de l’expédition ISS-17 Sergei Volkov et Oleg Kononenko ainsi que le sud-coréen Ko San – Cosmodrome de Baïkonour – Kazakhstan

14/04/2008 : Lanceur américain Atlas V avec le satellite de télécommunications ICO-G – – Centre Spatial Kennedy – Floride

26/04/2008 : Lanceur russe Soyouz avec le satellite européen de positionnement GIOVE-B dans le cadre de la validation en orbite de Galiléo – Cosmodrome de Baïkonour – Kazakhstan

 ??/04/2008 : Lanceur Pegasus avec le satellite C/NOFS de l’armée américaine – Kwajalein Atol – Iles Marshall

 ??/04/2008 : Lanceur PSLV avec le satellite d’observation de la Terre Cartosat 2A – Satish Dhawan Space Center, Sriharikota – Inde

 ??/04/2008 : Lanceur Land Launch Zenith 3 SLB avec le satellite de télécommunications israëlien AMOS 3 – Cosmodrome de Baïkonour – Kazakhstan