Etats-Unis Espace n°453

, Partager

1 : ATV, Progress, Soyouz, gros trafic vers l’ISS ces jours-ci…

Après l’arrimage de l’ATV à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS) jeudi 3 avril dernier, un vaisseau russe Progress a quitté la structure lundi afin de libérer un emplacement d’arrimage pour la capsule Soyouz qui doit permettre aux 3 membres de l’expédition 17 de rejoindre la structure ce jeudi. La semaine dernière a été marquée par le succès du rendez-vous spatial entre l’ATV et l’ISS qui impulse un nouvel élan dans les ambitions européennes en matière de vols habités.

L’Administrateur de la NASA Michael Griffin a salué ce vol inaugural en qualifiant l’Europe de « puissance spatiale à part entière ».
Un second ATV est déjà en développement pour un lancement vers 2010 puisque 5 missions de ravitaillement au total sont dues par l’Europe à la NASA et des vols supplémentaires pourraient suivre dans le cadre d’une commercialisation de ce genre de services. L’ATV permet d’acheminer une cargaison de 8 tonnes alors que le cargo russe Progress qui a quitté hier la station avait délivré 2,5 tonnes de marchandises.

Préalablement chargé des déchets de la station, le Progress M-63 s’est désintégré partiellement dans l’atmosphère avant d’atteindre l’océan Pacifique. Un port d’attache du module russe Zvezda est donc maintenant libre en vue de l’arrivée de la capsule Soyouz TMA-12 qui a été lancée ce matin de Baïkonour avec succès. L’arrimage devrait s’opérer jeudi et permettra à l’équipage 17 de rejoindre la station.
Cet équipage est composé de 2 cosmonautes russes Sergei Volkov et Oleg Kononenko et de la première sud-coréenne à prendre part à un vol spatial, So-Yeon Yi, ce qui fait l’évènement dans son pays. Elle retournera sur Terre le 19 avril prochain en compagnie de Peggy Whitson et Yuri Malenchenko, membres de l’Expédition 16 actuellement en orbite depuis 6 mois.

[Space News 07/04/2008]

[Itar-Tass 07/04/2008]

http://www.itar-tass.com/eng/level2.html?NewsID=12556441&PageNum=0

[Spaceflight Now 08/04/2008]

http://www.spaceflightnow.com/station/exp17/080408launch.html

2 : Plan de rigueur en Floride et en Louisiane dû à la fin des vols de navettes

En pleine transition entre la fin des vols de navettes spatiales et le développement des nouveaux systèmes d’exploration du programme Constellation, la NASA doit faire face à une large réorganisation de sa main d’œuvre. Mardi 1er avril, les dirigeants de l’agence spatiale ont présenté un rapport – commandé par le Congrès – estimant l’évolution du personnel pour chaque centre concerné par la fin des opérations de navettes.

Le Kennedy Space Center (KSC) de Cap Canaveral en Floride serait le plus durement touché avec la suppression de 6400 contrats d’ici 2011 – il compte aujourd’hui 8000 sous contractants au total – ce qui représente plus d’un tiers de main d’œuvre en moins sur le centre. Le constat est plus qu’alarmant pour l’économie de la région environnante, le comté de Brevard, qui pourrait se voir perdre autant d’emplois non liés au spatial. Les collectivités se mobilisent déjà pour faire face à ce choc économique et social en préparant des plans de reconversion. Bill Gerstenmaier et Richard Gilbrech – respectivement responsables des Opérations Spatiales et des Systèmes d’Exploration de la NASA – ont précisé que le calcul de ces chiffres préliminaires avait prévu une surestimation et que la réalité serait de moindre ampleur. Ils ne prennent pas en compte les futures activités éventuellement affectées au KSC comme l’assemblage finale d’Orion, de l’atterrisseur Altair par exemple. De plus, un prolongement du service de la navette Atlantis pour 2 vols pourrait sauvegarder 700 contrats pour l’année 2009.

Le Michoud Assembly Facility en Louisiane – qui fournit le réservoir principal des navettes – est également menacé par la perte de 1300 de ses 1900 emplois. Les effectifs de l’agence sont donc complètement remodelés en vue de la nouvelle génération de véhicules spatiaux alors que l’incertitude demeure sur la volonté de la prochaine administration de prolonger la politique du Président Bush tournée vers Constellation avec des vols habités vers la Lune et vers Mars. Cette politique a mené l’agence au « gap » de 5 ans sans capacité de vols spatiaux - entre l’arrêt des navettes et l’implémentation de Constellation – et pourrait donc causer la perte d’une force de travail précieuse car compétente et expérimentée.

Dave Weldon, Représentant Républicain de Floride a vivement critiqué cette politique, proposant de prolonger les vols de navette – $3 milliards par année supplémentaire – et d’accélérer le développement des futurs systèmes – pour les opérer dès 2013 – grâce à un investissement de $2 milliards.

[Space News 07/04/2008]

[Florida Today 02/04/2008]

http://www.floridatoday.com/apps/pbcs.dll/article?AID=/20080402/NEWS02/804020322/1007/news02

[New York Times 02/04/2008]

http://www.nytimes.com/2008/04/02/washington/02nasa.html?_r=2&ref=science&oref=slogin&oref=slogin

Pour en savoir plus sur la réorganisation des ressources humaines de la NASA :

http://www.nasa.gov/mission_pages/transition/home/index.html

3 : Pénurie de Plutonium-238…Quelle énergie pour les futures sondes de la NASA ?

Les dirigeants de la NASA sont préoccupés par les faibles réserves de plutonium dont ils disposent pour fournir l’énergie des sondes d’exploration du système solaire. En effet, ce genre de sondes, dont les missions durent parfois quelques dizaines d’années, ne peuvent bénéficier de panneaux solaires étant donné l’éloignement de l’astre et utilisent des batteries convertissant la chaleur dûe à la désintégration du plutonium en électricité. D’après Michael Griffin –Administrateur de la NASA – l’agence pourrait faire face à une pénurie de plutonium au milieu de la prochaine décennie après quelques missions comme celle du Mars Science Laboratory en 2009 ou celles de sondes particulièrement gourmandes en énergie aux alentours de 2015.

Les Etats-Unis ont arrêté de produire du plutonium-238 à la fin des années 80 et les dirigeants de la NASA souhaiteraient que le Département de l’Energie (DoE) relance la production, ce qui coûterait $250 Millions de dollars – qui n’ont pas été prévu dans la demande de budget 2009 du DoE. Les responsables du DoE se veulent moins alarmants, à l’image de Dennis Miotla qui réfute l’état d’urgence avancé par la NASA à ce sujet. En 2005, un rapport a indiqué que 39,5kg de plutonium étaient inventoriés et qu’il en resterait 6,5kg en 2010, mais le stock serait plus fourni que les chiffres officiels le précisent d’après M. Miotla.

La NASA a également envisagé d’acheter 10kg de plutonium aux Russes d’ici 2010, mais ces derniers ont indiqué que cette livraison serait la dernière, d’où des inquiétudes supplémentaires. Leonard Dudzinski, responsable des systèmes d’énergie radioisotopes à la NASA craint que l’agence ne puisse bientôt plus lancer de sondes d’exploration lointaine de l’Univers si les autorités américaines ne prennent pas l’initiative de relancer leur production de plutonium.

[Space News 07/08/2008]

4 : Allègement des procédures d’exportation pour certains produits satellites… ?

Depuis quelques mois, les contraintes d’exportation dues à l’ITAR (International Traffic Arms Regulations ) donnent lieu à des débats de plus en plus vifs du côté de la communauté spatiale américaine. Après le récent rapport du CSIS (Center for Strategic and International Studies) faisant état des répercussions négatives des politiques d’exportation sur la compétitivité internationale de l’industrie spatiale américaine, ou encore la pétition lancée par Bigelow Aerospace à l’encontre du gouvernement (cf « Etats-Unis Espace N°450), il semble que la législation soit sur le point d’évoluer.

En effet, la DTSA (Defense Technology Security Administration) qui est l’entité du Department of Defense compétente sur les questions d’exportation sensibles, a prévu de réviser la liste des produits sujets à l’ITAR. La NSSO (National Security Space Office), un autre organe du Pentagone responsable des politiques spatiales travaille depuis quelques temps sur le sujet et semble avoir impulsé cette réforme par l’intermédiaire de son Directeur Exécutif Joe Rouge. On parle pour l’instant de certains composants de satellites commerciaux qui pourraient bientôt échapper aux contrôles draconiens mis en place par le Department of State puisque ceux-ci seraient disponibles librement sur le marché mondial. Le Department of Commerce pourrait ainsi redevenir l’institution en charge des exportations des produits concernés même si ceux-ci seraient toutefois identifiés sur une Commerce Control List avec des règles un peu plus stricts que les marchandises lambda.

Jusque-là, les responsables gouvernementaux et les membres du Congrès étaient réticents à toute réforme concernant ce sujet sensible, c’est pourquoi certains industriels ont rendu hommage à l’initiative de Joe Rouge et à son équipe. Une éventuelle mise à jour de la liste de produits visés par l’ITAR devra toutefois être approuvée par le Congrès et nécessitera quelques ajustements juridiques.

[Space News 07/08/2008]

Pour en savoir plus sur le rapport du CSIS :

http://www.csis.org/component/option,com_csis_events/task,view/id,1509/

5 : L’Espace : un chiffre d’affaires mondial de $251 Milliards en 2007

La « Space Foundation » a rendu public son rapport annuel « The Space Report 2008 » à l’occasion du National Space Symposium à Colorado Springs, dont les résultats permettent de quantifier l’évolution du marché spatial et de ses acteurs. Les revenus et les dépenses liés au Spatial, que ce soit via des acteurs gouvernementaux ou privés, atteignent le chiffre de $251 Milliards de dollars pour l’année 2007. Cela représente une hausse de 11% par rapport à 2006 car les secteurs spatiaux ont souvent une croissance supérieure au reste de l’économie.
Plus de la moitié de ce chiffre d’affaires provient du marché des produits et services satellites et un quart correspondrait aux investissements du gouvernement américain. La télévision par satellite ou encore le GPS sont des secteurs particulièrement dynamiques. 81% du budget spatial public mondial est américain, dont 71% est lié à des activités de Défense.

La Chine aurait quant à elle dépensé $1,5 milliards en 2007 alors que le budget spatial russe, qui a atteint $1,32 Milliards, a augmenté de 49% par rapport à l’année précédente en raison d’investissements dans le système de navigation GLONASS.

[Reuters 08/04/2008]

http://www.reuters.com/article/domesticNews/idUSN0836688320080408

[National Space Foundation Press Release 09/04/2008]

http://www.spacefoundation.org/news/story.php?id=502

6 : EN BREF

Un rapport récent du National Research Council a souligné les lacunes des connaissances de la NASA en matière de radiations solaires lors de voyages spatiaux. Il recommande à l’agence de lancer une série d’études des effets biologiques des radiations spatiales afin de protéger les astronautes qui prendront part à des missions lunaires.

http://www.nationalacademies.org/morenews/20080331.html

Les parachutes qui seront utilisés pour freiner le Mars Science Laboratory (MSL) lors de son entrée dans l’atmosphère martienne ont été testés récemment dans la soufflerie la plus large du monde au Ames Research Center de la NASA. Tous les tests ont été menés avec succès et un modèle de parachute sera bientôt choisi ; le lancement de MSL est prévu pour fin 2009.

http://www.marsdaily.com/reports/No_Speed_Limit_On_Mars_999.html

7 : UP TO DATE

Présence à bord de l’ISS en ce moment :

Expédition 16 : Peggy Whitson (Etats-Unis), Garrett E. Reisman (Etats-Unis) et Yuri Malenchenko (Russie)

Lancements effectués depuis la dernière édition :

08/04/2008 : Lanceur russe Soyouz avec la capsule Soyouz TMA-12 embarquant l’équipage russe de l’expédition ISS-17 Sergei Volkov et Oleg Kononenko ainsi que le sud-coréen Ko San – Cosmodrome de Baïkonour – Kazakhstan - SUCCES

Lancements prévus jusqu’au 31 mai 2008 :

14/04/2008 : Lanceur américain Atlas V avec le satellite de télécommunications ICO-G – – Centre Spatial Kennedy – Floride

18/04/2008 : Lanceur européen Ariane V avec le satellite de télécommunications vietnamien VINASAT 1 et le satellite de télécommunication brésilien Star One C2 – Centre Spatial Guyanais – Guyane Française

21/04/2008 : Lanceur PSLV avec le satellite d’observation de la Terre Cartosat 2A – Satish Dhawan Space Center, Sriharikota – Inde

24/04/2008 : Lanceur Land Launch Zenith 3 SLB avec le satellite de télécommunications israëlien AMOS 3 – Cosmodrome de Baïkonour – Kazakhstan

26/04/2008 : Lanceur russe Soyouz avec le satellite européen de positionnement GIOVE-B dans le cadre de la validation en orbite de Galiléo – Cosmodrome de Baïkonour – Kazakhstan

 ??/04/2008 : Lanceur Pegasus avec le satellite C/NOFS de l’armée américaine – Kwajalein Atol – Iles Marshall

13/05/2008 : Lanceur Sea Launch avec le satellite de télécommunications d’Intelsat Galaxy 18 – Odyssey platform (154° W, 0° N) – Océan Pacifique

14/05/2008 : Lanceur Soyouz avec le cargo de ravitaillement Progress 29P - Cosmodrome de Baïkonour – Kazakhstan

16/05/2008 : Lanceur Delta II avec le Gamma-Ray Large Area Space Telescope (GLAST) – Centre Spatial Kennedy – Floride

22/05/2008 : Lanceur Kosmos 3M avec les satellites de communications ORBCOMM – Kasputin Yar – Russie

31/05/2008 – Navette spatiale Discovery pour la mission STS-124 avec un élément du laboratoire japonais Kibo – Centre Spatial Kennedy – Floride

 ??/05/2008 : Lanceur européen Ariane V avec les satellites de télécommunications anglais SKYNET 5C et turque TURKSAT 3A – Centre Spatial Guyanais – Guyane Française