FABS2016 à San Diego - Nouvelles approches dans la prévention de la maladie d’Alzheimer

, Read this page in English , Partager

Après le succès du FABS2015 organisé à Toulous, le Service pour la Science et la Technologie à Los Angeles, en partenariat avec le Gérontopôle de Toulouse, a organisé l’édition 2016 du FABS le 10 décembre 2016 à San Diego, en marge du congrès international Clinical Trials on Alzheimer’s Disease.

Suite à l’appel à projet lancé au premier semestre 2014 pour la co-organisation de l’édition 2015-2016 du FABS, le Service pour la Science et la Technologie du Consulat général de France à Los Angeles avait sélectionné comme partenaire le Gérontopôle de Toulouse. Centré sur la thématique « prise en charge de la maladie d’Alzheimer », thématique de recherche d’excellence dans les deux pays, cet événement a permis de rapprocher les experts académiques et industriels des deux pays et de promouvoir la mise en place d’échanges et de projets collaboratifs franco-américains innovants.

En 2015, le symposium avait eu lieu à Toulouse avec pour sous-thème "Prévention en résidences et établissements de soins : Une nouvelle mission pour le futur".

Cette année, c’est en parallèle du congrès Clinical Trials on Alzheimer’s Disease que le workshop s’est tenu. Le CTAD est l’un des plus importants congrès du domaine, avec chaque année plus de 1 000 participants autant académiques que du milieu industriel (start-up ou industrie pharmaceutiques). Par ailleurs, le CTAD est une initiative française - la première édition ayant eu lieu à Montpellier en 2008. Ainsi le workshop a mis à l’honneur cette coopération franco-américaine, déjà caractéristique du congrès.

L’accent a été mis pour cette édition sur les traitements préventifs de la maladie d’Alzheimer. Près de 200 personnes (chercheurs, médecins, industriels du médicaments…) étaient présentes pour l’occasion, dont les organisateurs du CTAD, les Prs Bruno Vellas (Toulouse), Jacques Touchon (Montpellier), Paul Aisen (San Diego) et Michael Weiner (San Francisco).

Sous forme de présentations puis d’une table ronde, les échanges se sont focalisés sur les aspects règlementaires, techniques et scientifiques des essais de traitement préventif de la maladie d’Alzheimer. Lors de ce dialogue, les intervenants ont tous souligné l’importance de la recherche collaborative dans ce domaine ainsi que l’excellence de la recherche française.

Les conclusions du symposium feront l’objet d’un article scientifique publié dans une revue internationale.

Pour en savoir plus sur l’histoire du FABS, veuillez consulter la page suivante : https://www.france-science.org/-French-American-Biotech-Symposium,378-.html