Face à la crise économique, les universités de Californie vont devoir refuser des étudiants

, Partager

Alors que le monde connaît une de ses plus graves crises financières, le gouverneur de Californie a fait connaître le 6 novembre dernier son plan de sauvetage basé sur une réduction budgétaire massive (cf BE Etats-Unis 142 [1]). L’ensemble des universités se voit ainsi dépouillé de 132 millions de dollars, avec une coupe de 65,5 millions pour le système des "University of California" (UC system) et de 66,3 millions pour le système regroupant les "California State University" (CSU) (cf BE Etats-Unis 142 [1]).

Face à cette situation sans précédent, Charles B. Reed, Chancellor de la CSU, a annoncé le 18 novembre lors d’une conférence de presse, que pour la première fois dans toute son histoire, la CSU allait devoir refuser des étudiants qualifiés. Ce seront ainsi 10000 étudiants en moins qui devraient être admis pour l’année 2009-2010, passant ainsi de 460000 à 450000 au total. Pour ce faire, la date de clôture des inscriptions va être arrêtée au 30 novembre pour les campus les plus prisés. La priorité sera donnée aux étudiants qui sont déjà inscrits sur le campus ainsi qu’aux transferts d’étudiants éligibles des "community colleges". Puis viendront les nouveaux étudiants de la circonscription. Les étudiants hors circonscription et internationaux ou bien en provenance des "community colleges", mais qui ne sont pas totalement éligibles, ne seront pas acceptés. Une fois les quotas remplis, s’il reste de la place, les demandes seront classées par ordre de mérite sur des critères académiques. Si Charles Reed doit auparavant consulter le "Cal State Board of Trustees" avant d’arrêter une telle décision, il aurait en revanche déjà autorité pour l’imposer.

Chaque année, de nombreuses inscriptions sont effectuées au dernier moment. Une clôture précoce des inscriptions devrait donc avoir comme conséquence directe de limiter de manière drastique le nombre d’étudiants. Cette réduction va cependant probablement toucher plus durement les minorités, dont l’inscription est souvent retardée par la recherche préalable de moyens de financements, ainsi que les étudiants résidant hors de Californie et les étudiants internationaux. Dans son message, le Chancellor de la CSU "espère que tous les étudiants dont la candidature sera rejetée pourront intégrer les "community colleges" et demander un transfert deux ans après". Toutefois, Diane Wooddruff, Chancellor des "California community colleges" s’inquiète qu’ils ne puissent pas fournir les classes nécessaires à ce surplus d’étudiants.

La California State University, qui regroupe 23 campus est un des systèmes universitaires les plus importants de Californie, un des plus diversifiés et des plus abordables d’un point de vue financier. Elle délivre chaque année environ 82000 diplômes dans des domaines tels que l’agriculture, la technologie de l’information, les communications, le business, le tourisme, les sciences de la vie et l’éducation.

L’impact économique de la CSU est de 7,5 milliards de dollars, elle alimente ainsi plus de 207000 emplois et génère plus de 760 millions de dollars par an de taxes annuelles pour l’état et la région concernée. La CSU perçoit près de 3 milliards de dollars de son budget de l’état de Californie et 1,5 milliard des frais d’inscription acquittés par les étudiants. Pour chaque dollar investi dans le système CSU, le retour sur investissement pour la Californie est de 4,41 dollars. Ce système universitaire joue un rôle majeur dans le maintien de la prospérité économique de la Californie.

La CSU n’est pas la seule institution universitaire à prendre des mesures pour limiter son nombre d’étudiants. Le système regroupant l’ensemble des "University of California" ou UC System a déjà déclaré qu’il allait probablement devoir limiter l’accès de ses campus les plus populaires et rediriger les étudiants vers des campus tels que ceux de Riverside et Merced.

En conclusion, c’est l’ensemble des universités de Californie, dont certaines figurent parmi les plus prestigieuses au monde, qui se retrouve durement touché par la crise économique actuelle, et vont devoir limiter l’accès à leur campus afin de pouvoir financièrement assurer la qualité de l’enseignement délivré à leurs étudiants.

Source :


- CSU may cut future enrollment by 10,000, Gale Holland, LA Times, November 18, 2008 : http://www.latimes.com/news/local/la-me-csu18-2008nov18,0,855248.story
- CSU Leaders Discuss Budget and System-wide Impaction, Media Teleconference 11/17/08 : http://www.calstate.edu/executive/multimedia/2008/campusimpaction08_transcript.shtml
- CSU Impact : Systemwide : http://www.calstate.edu/impact/systemwide.shtml
- [1] "Face à la crise financière, le gouverneur de Californie diminue les budgets alloués par l’état aux universités", Mireille Guyader et Camille Arnaud, BE Etats-Unis 142 : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56657.htm

Pour en savoir plus, contacts :


- Sur les CSU : http://www.calstate.edu/
- Sur le plan de sauvetage économique du gouverneur de Californie : http://gov.ca.gov/
Code brève
ADIT : 56720

Rédacteur :

Camille Arnaud, deputy-sdv.mst@consulfrance-losangeles.org
Mireille Guyader, attache-sdv.mst@consulfrance-losangeles.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….