Face au déclin des chauve-souris, le Congrès prend des mesures

, Partager

Depuis deux ans, les biologistes du "Federal Wildlife Service" enregistrent un déclin alarmant des colonies de chauve-souris de la côte est (1). Se réunissant chaque année à l’automne pour recenser les populations présentes dans une grotte du Vermont, les chercheurs ont enregistré des baisses préoccupantes du nombre de chauve souris. Dénombrant 900 mammifères il y a deux ans, ils en ont recensés que 300 l’année dernière et seulement un spécimen le mois dernier (2).

Découvert en janvier 2007, le Syndrome du Nez Blanc (SNB) serait à l’origine de ce déclin des populations, plusieurs spécimens ayant été retrouvés morts, le nez et les ailes recouverts d’un champignon microscopique blanc (3). Si ce dernier pourrait être à l’origine d’une fragilisation des mécanismes de défense immunitaire du mammifère, aucun lien de causalité directe entre la présence du fungus et la mort de l’animal n’a cependant été prouvé.

Alarmé par cette diminution en nombre atteignant 90% pour certaines populations, le Congrès a tenu une série d’auditions (4) l’été dernier dans le but de mettre en place des stratégies de contrôle et de traitement du SNB. Rassemblant le témoignage de différents organismes ("Bat Conservation International", "Vermont Fish and Wildlife Department", "Center for Ecology and Conservation Biology" de l’Université de Boston …), le comité en charge des Ressources Naturelles de la Chambre des Représentants a ordonné la création d’un groupe d’experts. Réunissant des chercheurs de différentes agences gouvernementales (U.S. Geological Survey, National Park Services, U.S. Forest Service…), le comité leur a ainsi demandé de mettre au point un plan d’action avant l’hiver dans le but de minimiser les effets du SNB, lesquels sont accentués par les basses températures (1).

Présentées sous la forme d’un rapport publié mi-septembre (5), les conclusions de ce groupe soulignent la nécessité d’accroître et de coordonner les efforts de recherche menés au sein des différents états de la côte est. Pour cela, les états devront veiller à mettre en place une base de données communes des informations existantes sur le SNB. Cette première étape est nécessaire pour la création d’un réseau de surveillance des écosystèmes dont le but sera de limiter la propagation du fungus. Des recherches complémentaires devront par la suite être entreprises afin d’accroître les connaissances sur les vecteurs de transmissions du syndrome. Une meilleure compréhension de ces paramètres permettra ainsi de développer un protocole de détection et donc réduire le taux de mortalité des mammifères.

Le groupe d’experts prévoit par ailleurs des travaux de modélisation sur les impacts écologiques du SNB et notamment sur les risques associés pour les espèces environnantes. De telles modélisations sont nécessaires pour optimiser la gestion des espaces naturelles et instaurer un certain nombre de mesures réglementaires. En effet, si le SNB ne semble actuellement toucher que les populations de chauve-souris, les chercheurs n’excluent cependant pas de potentielles répercutions sur la santé humaine.

Source :


- (2). White-Nose Syndrome:Something is killing our bats. U.S. Fish & Wildlife Service. http://www.fws.gov/northeast/white_nose.html
- (5). A Plan for Assisting States, Federal Agencies, and Tribes in Managing White-Nose Syndrome in Bats. (08/09/2009). http://www.fws.gov/northeast/whitenose/PDF/DRAFT_OUTLINE_WNS_National_Plan_090908.pdf

Pour en savoir plus, contacts :


- (1).BE Etats-Unis 141. (10/11/2008). Déclin des chauve-souris au nord est des Etats-Unis. http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56596.htm
- (3).White nose syndrome. Article de l’encyclopédie Wikipédia. http://en.wikipedia.org/wiki/White_nose_syndrome
- (4). Audition du Comité des Ressources Naturelles de la Chambre des Représentants. (04/06/2009). "Joint Oversight Hearing On "White-Nose Syndrome : What’s Killing Bats In The Northeast ?" http://resourcescommittee.house.gov/index.php?option=com_jcalpro&Itemid=54&extmode=view&extid=259
Code brève
ADIT : 60706

Rédacteur :

Agathe Dumas, deputy-envt.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….