Fédération mondiale des associations de recherche industrielle (W-FIRA)

, Partager

Le 21 mai, s’est ouvert à Washington DC le Diamond Jubilee (75 ans) de l’Institut de la Recherche Industrielle (IRI). Plusieurs français était présents à cet événement qui a regroupé plus d’un demi-millier de personnes parmi les responsables de la R&D des entreprises les plus importantes des Etats-Unis. Nous retranscrivons un entretien avec Camille Roy, de l’European Industrial Research Management Association (EIRMA).

MD : Camille Roy, quels sont les moments de ce jubilé que vous retiendrez en premiers ?

CR
 : Les discours des anciens présidents de l’IRI qui ont retracé l’histoire de l’association et ses liens avec l’Europe. Ils témoignent de leurs visions et du chemin parcouru pendant ces 75 années. La création de la fédération mondiale des associations de la recherche industrielle (W-FIRA) était aussi pour moi un moment fort parce qu’il montre la volonté de l’IRI, de l’EIRMA et de tous nos homologues de dépasser nos frontières géographiques.
Enfin, les différentes présentations des conférenciers invités étaient galvanisantes. On sentait la salle vibrer avec eux, à leur écoute. Il est vrai que la R&D des grands groupes fondateurs de l’IRI peut être à l’origine de changements importants pour un grande nombre de personnes. On ne compte pas en milliers mais en millions ou en milliards de personnes comme le fait Robert Mc Donald, PDG de Procter et Gamble.

MD : Faire en sorte que les responsables de la R&D industrielle se rencontrent semble être une excellente idée. Pouvez vous me parler des initiatives similaires dont vous avez connaissance autour du monde ?

CR
 : Oui tout à fait, c’est la raison d’être de chaque association réunies dans le cadre du W-FIRA. Cette fédération a été initiée par l’EIRMA. Nous sommes ravis de voir nos homologues d’Australie et de Nouvelle Zélande (AIRG), du Brésil (ANPEI), des Etats-Unis (IRI) du Japon (JRIA) et de la Corée du Sud (KOITA) créer la W-FIRA avec nous (EIRMA). Dans chaque région du monde des réseaux existent. Ils sont maintenant de plus en plus visibles pour que les responsables de R&D d’entreprises industrielles échangent les bonnes pratiques en terme de gestion de l’innovation.

MD  : Comment se situe l’association européenne en comparaison de l’américaine ?

CR
 : Le fonctionnement et les missions de l’EIRMA sont très proches de ceux de l’IRI. L’EIRMA a d’ailleurs été initiée en 1966 sur le modèle de l’association américaine.
Les deux associations proposent chaque année à leurs membres plusieurs réunions d’échange et de mise en relation (networking) afin qu’ils comparent leurs pratiques d’innovation (benchmarking). Les réunions de l’EIRMA se déroulent dans différents pays européens. Les réunions de l’IRI tournent elles aussi, mais dans les différents états des Etats-Unis.
Les deux associations regroupent des membres de secteurs industriels très variés. Notre association compte 120 membres. Je vous invite à en consulter la liste sur notre site Internet.

MD : Selon vous, quels sont les principaux services que ces associations rendent à leurs membres ?

CR
 : Les réunions organisées pour les membres leur permettent de développer leurs réseaux personnel à l’extérieur de leurs entreprises pour plus d’efficacité dans leur travail au quotidien pour leurs entreprises, ainsi que pour l’évolution de leur carrière. Les associations leur permettent également de rencontrer leurs homologues de façon privilégiée.
Les ressources mises à disposition via nos sites Internet comprennent de riches base de données mises en place grâce aux informations privilégiées collectées par les membres. Elles reprennent également les résultats des groupes de travail, tout aussi riches en enseignements.

Pour en savoir plus, contacts :


- Site web de l’IRI : http://www.iriweb.org
- Site web de l’EIRMA : http://www.eirma.org
Code brève
ADIT : 73216

Rédacteurs :


- Marc Daumas (attache-it@ambascience-usa.org) ;
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….