Fête de la science franco-américaine : Qu’est-ce que le vieillissement précoce nous apprend sur les mécanismes du vieillissement ?

, Read this page in English , Partager

Dans le cadre de la cinquième édition de la Fête de la Science Franco-Américaine à Chicago, la Pr. Miria Ricchetti (Institut Pasteur) animera une conférence grand public le 28 avril 2016 sur les mécanismes du vieillissement.

- Quand : le 28 avril 2016, à 18h30
-  : Alliance Française de Chicago (810 N Dearborn St, Chicago, IL 60610)
- Inscription
- Présentation en anglais pour le grand public

A propos de la présentation

Les causes du vieillissement restent encore très obscures. La plupart du temps, le vieillissement est progressif. Toutefois, il arrive, notamment chez les personnes atteintes de maladies génétiques rares, que ce processus s’accélère fortement. Ces maladies se caractérisent, en effet, par une détérioration précoce des tissus et des organes, typiques des personnes âgées. Miria Ricchetti et son équipe ont découvert un des éléments responsables de ce vieillissement précoce, ouvrant ainsi la voie à l’élaboration de futurs traitements pour ces maladies qui en étaient jusqu’alors dépourvues. Cette découverte est également une excellente opportunité d’identifier les mécanismes en cause dans le vieillissement normal.

Cette conférence est ouverte au grand public et gratuite. Elle se déroulera en anglais et sera suivie par des questions-réponses avec le public et par une réception vin/fromage.

A propos de l’intervenant

Miria Ricchetti dirige une équipe de recherche à l’Institut Pasteur à Paris, au sein du Département de Biologie du développement & cellules souches. Elle détient un Master en Biologie et un doctorat en microbiologie de l’Université de Genova en Italie. Elle a passé une large part de son doctorat à l’Institut de Biochimie Max-Plank à Martinsried en Allemagne. Elle a également obtenu une habilitation à diriger les recherches de l’Université Paris-XI en France.

Miria Ricchetti s’intéresse à la réparation de l’ADN dans les processus de différenciation et de vieillissement, portant une attention particulière aux cellules souches adultes. Elle travaille également sur les mitochondries et les dynamiques de l’ADN mitochondrial concernant la physiologie, les maladies et le vieillissement. Son équipe a récemment dévoilé que, dans le cas d’une maladie génétique entraînant le vieillissement précoce, la surexpression d’une protéase mal connue était à l’origine d’une détérioration des mécanismes de réplication de l’ADN mitochondrial. Ces découvertes auront de possibles retombées dans les domaines du vieillissement physiologique et dans le traitement des pathologies du vieillissement.

A propose de la Fête de la Science franco-Américaine

Suite au succès de la quatrième édition en 2015, la Mission pour la science et la technologie de Chicago organise cette année la cinquième édition de la Fête de la Science franco-américaine. Celle-ci se tiendra du 21 au 29 avril 2016, dans le cadre de la Semaine française de l’Innovation, organisée par le Consulat général de France, la Chambre de commerce franco-américaine et l’Alliance française de Chicago.

Depuis 2011, la Fête de la Science franco-américaine rassemble des scientifiques à la fois français et américains, travaillant dans des domaines variés, allant de la biologie aux nanotechnologies, en passant par l’astronomie. Chaque année, deux conférences grand public sont également organisées, en partenariat avec l’Alliance française, faisant intervenir des scientifiques de haut niveau sur des sujets d’actualité. L’autre conférence portera sur la biodiversité des eaux douces et se tiendra le 25 avril. En outre, en partenariat avec l’Université de Northwestern et plus particulièrement le laboratoire de Rick Morimoto, une journée d’éducation à la science permet aux enfants des écoles de Chicago de découvrir la science et la démarche scientifique.

Pour plus d’informations : http://sciencefest.france-science.org/