French Ameri-Can Climate Talks - La technologie peut-elle stopper le changement climatique ?

, Read this page in English , Partager

- Quand : Mardi 8 September 2015, 18h-21h
-  : Exploratorium (Pier 15, San Francisco, CA 94111)
- Livestream : Suivez le FACTS San Franscisco en vidéo ici
- Programme : http://facts.france-science.org/program/#sanfrancisco

En préparation de la Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques qui se tiendra en France en décembre 2015 (COP 21 - Paris Climate 2015), la série de conférences French Ameri-Can Climate TalkS (FACTS) revient pour une seconde édition avec 12 évènements à travers le Canada et les Etats-Unis impliquant des experts du domaine de l’environnement et de politique en matière de climat. A cette fin, il est important de considérer le défi du changement climatique non pas comme une simple fatalité mais comme une opportunité de créer de l’emploi, une croissance économique et des moyens innovants de production et de consommation.

FACTS SAN FRANCISCO : Can technology halt climate change ?

Le 8 Septembre 2015, les French AmeriCan Climate Talks font escale à San Francisco. La conférence réunira des scientifiques de renom, des représentants du monde de l’industrie et des entrepreneurs de haut niveau. La Bay Area, haut lieu de l’innovation et siège d’organisations de pointe, cherche constamment à repousser les barrières pour mettre en place de nouvelles solutions pour créer un monde meilleur. De l’efficacité, les énergies renouvelables, l’Internet des objets, l’analyse des données à la capture du carbone, la photosynthèse artificielle à la géo-ingénierie, la technologie occupe déjà un rôle essentiel dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Est-ce assez ? Il est possible que le 20ème siècle ait été plein d’avancées technologiques qui ont changé l’histoire.

FACTS San Francisco est organisé par le service pour la science et la technologie du Consulat général de France à San Francisco, l’Exploratorium, leProgramme des Nations Unies pour l’Environnement et Lazard.