French Ameri-Can Climate Talks San Francisco - Science fiction et géoingénierie douce : Des idées radicalement neuves pour lutter contre le changement climatique ?

, Read this page in English , Partager

Dans le cadre de la saison After Tomorrow et du programme French American Climate Talks (FACTS), le Service pour la Science et la Technologie et le Service Culturel de l’Ambassade de France aux Etats-Unis organisent un débat autour d’acteurs que l’on entend rarement sur le thème du changement climatique : la science-fiction, les lycéens et les chercheurs dans le domaine de la géoingénierie « douce ».

Modératrice

Shana Rappaport est directrice des programmes stratégiques chez GreenBiz Group. Depuis plus de 10 ans, elle travaille auprès de la communauté industrielle pour favoriser le développement de solutions durables. Elle est chargée pour GreenBiz de la thématique des villes et s’occupe du programme d’accélération d’entreprises VERGE.

Intervenants

Sylvie Denis est considérée par les critiques littéraires comme l’une des très grandes auteures de la science-fiction française, dans des genres allant de la nouvelle au roman en passant par les essais, ainsi que comme critique, éditrice et traductrice. Son travail interroge l’impact des nouvelles technologies sur la société. Lauréate du prix Solaris en 1998 pour « L’anniversaire de Caroline », du prix Rosny Aîné en 2000 pour « Dedans-Dehors » et du prix Julia Verlanger en 2004 pour « Haute Ecole », elle écrit actuellement un nouveau roman explorant les relations entre changement climatique et migration.

Zoé Bezpalko est responsable du développement durable chez Autodesk, construisant des solutions pour les industries leur permettant d’atteindre leurs objectifs en terme de développement durable. Elle se définit elle-même comme une « éco-ingénieure ».

Leslie Field est Professeure d’Ingénierie Electrique à l’Université de Stanford. Elle propose un cours sur les relations entre l’ingénierie et le changement climatique qui soutient une réflexion sur la modération, le contrôle et l’endiguement des effets du réchauffement climatique. Elle est également la fondatrice de l’association à but non-lucratif Ice911. Elle est l’une des tenantes de la géoingénierie dite « douce » (réversible, mesurable, terrestre).

Marcus Luebke, étudiant du Lycée Designtech de Palo Alto, sera également présent. Il travaille sur des projets en lien avec le réchauffement climatique depuis son entrée en 9ème (équivalent de la 3ème en France).

Détails de l’événement

Quand : Jeudi 10 Mai, à partir de 18h
Où : Galerie Autodesk, 1 Market St #200, San Francisco
Inscription : https://www.eventbrite.com/e/what-dreams-for-the-earth-after-tomorrow-tickets-45218326231