French American Doctoral Exchange Seminar (FADEx) : Epigénétique, Métabolisme & Nutrition

, Read this page in English , Partager

Si vous êtes un doctorant inscrit dans une université américaine, merci de lire la version anglaise de cet article.

Le programme French-American Doctoral Exchange (FADEx) a été lancé en 2014 par le Service pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France aux Etats-Unis. Ce programme a pour objectif de favoriser les échanges scientifiques entre des doctorants français et américains travaillant dans un même domaine scientifique afin d’encourager l’éclosion de collaborations franco-américaines. Il permet également de faire mieux connaître à de jeunes scientifiques américains le système de recherche français.

Pour la prochaine édition de FADEx, le Service pour la Science et la Technologie (SST) de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, en partenariat avec l’Inserm, et en collaboration avec le bureau Inserm-USA à Washington D.C., organise en mars 2017 un séminaire franco-américain centré sur la thématique Epigénétique, Métabolisme & Nutrition, à destination des doctorants français et américains.

Programme

1. Un séminaire franco-américain de 2 jours

Le séminaire aura lieu les 06 et 07 mars 2017 à Villejuif en partenariat avec l’Institut Gustave Roussy.
Les doctorants français comme américains présenteront leurs travaux en anglais à leurs pairs pour en discuter par la suite librement. Des chercheurs français reconnus sur la scène mondiale présenteront également l’état de l’art dans le domaine "Epigénétique Métabolisme & Nutrition" :

- Eric Solary : directeur de la recherche à l’Institut Gustave Roussy.
- Paolo Sassone-Corsi : directeur du département d’« épigénétiques et métabolisme » à l’Université de Californie à Irvine.
- Agnès Lehuen : directrice du laboratoire Inserm "Immunologie du diabète de type 1" à l’Institut Cochin.
- Frédéric Saudou : directeur du Grenoble-Institut des neurosciences (GIN) – Inserm U1216 – Université Grenoble Alpes

Le séminaire offre ainsi la possibilité d’être mis en situation dans une manifestation de type conférence atelier, d’avoir accès à des exposés dédiés de haut niveau dans ce domaine. C’est aussi une opportunité de créer des liens scientifiques et amicaux avec des partenaires américains et de renforcer votre réseau professionnel.

2. Des visites de centres de recherche français et d’entreprises

Les 08, 09 et 10 mars seront dédiés à des visites d’entreprises et de centres de recherche tels que I2MC à Toulouse, C3M à Nice et CaRMen à Lyon. Le programme détaillé des visites sera mis en ligne en septembre 2016.
S’ils le souhaitent, les doctorants français peuvent se joindre à ces visites et auront la possibilité de rencontrer des acteurs majeurs du développement de l’Epigénétique, Métabolisme & Nutrition.

3. Des moments conviviaux !

Parce qu’il s’agit aussi de partager un bon moment entre délégations françaises et américaines, un dîner d’accueil est organisé le 05 mars et un cocktail viendra clore le séminaire franco-américain.

Comment participer ?

Pour participer à ce programme, les doctorants français devront suivre la procédure suivante :

  1. Remplir le formulaire en ligne de demande de participation ;
  2. Envoyer une lettre de motivation ;
  3. Et une autorisation de participation signée par votre directeur de thèse à Robin Faideau.

L’appel à candidatures est ouvert jusqu’au vendredi 02 décembre 2016. Les lauréats seront sélectionnés par un jury sur des critères d’excellence et d’originalité de leur recherche. A niveau scientifique équivalent, la motivation du candidat sera le critère de sélection.
Le nombre de doctorants français pouvant présenter leurs travaux à l’oral durant le séminaire est limité à 10 personnes. Le nombre de doctorants pouvant présenter leurs travaux durant la session poster est quant à lui limité à 20 personnes. Noter que sont considérés comme doctorants français, tout étudiant inscrit dans une université française quel que soit sa nationalité.

Financement

Malheureusement, le Service pour la science et la technologie (SST) ne pourra pas assurer le financement des doctorants français. Nous vous conseillons de vous rapprocher de vos laboratoires, de l’école doctorale et des régions.

Dates

  • Lundi 18 juillet 2016 : Ouverture de l’Appel à candidatures.
  • Vendredi 02 décembre 2016 : Fermeture de l’Appel à candidatures.
  • Lundi 02 janvier 2017 : Annonce des lauréats pour le séminaire et pour la session poster.
  • Lundi 16 janvier 2017 : Date limite d’acceptation définitive de participation des lauréats et d’envoie des informations complémentaires.
  • Dimanche 05 mars 2017 : Début du programme FADEx.

Partenaires

Créé en 1964, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) est un établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle du ministère de la Santé et du ministère de la Recherche.

L’Inserm, seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine, s’est vu confier, en 2008, la responsabilité d’assurer la coordination stratégique, scientifique et opérationnelle de la recherche biomédicale. Ce rôle central de coordinateur lui revient naturellement par la qualité scientifique de ses équipes mais également par sa capacité à assurer une recherche translationnelle, du laboratoire au lit du patient.

Aujourd’hui, 80 % des 289 unités de recherche sont implantées au sein des centres hospitalo-universitaires, ou des centres de lutte contre le cancer. Les campus de recherche du CNRS, ainsi que les Instituts Pasteur et Curie accueillent eux aussi des structures de recherche Inserm. L’Université, placée au centre du dispositif de recherche par la loi sur l’autonomie des universités, sera également un partenaire privilégié. La coordination nationale se trouve renforcée par la création, en avril 2009, de l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé, dont l’Inserm est signataire aux côtés d’autres organismes et instituts de recherche et de la conférence des présidents d’université.

Pour élargir la coordination stratégique et programmatique de la recherche à l’ensemble des sciences de la vie et de la santé, l’Alliance s’appuie sur une organisation en 9 instituts thématiques multi-organismes, dont la direction est assurée conjointement par deux organismes de recherche (Inserm, CNRS, CEA ou Inra), selon le domaine de recherche.

Enfin, l’Inserm joue un rôle de première importance dans la construction de l’espace européen de la recherche et conforte sa position à l’international par d’étroites collaborations (équipes à l’étranger et laboratoires internationaux associés). En effet, l’Inserm entretient une longue tradition de coopération européenne et internationale comme en témoignent les 6 300 coopérations déclarées par ses unités avec des partenaires étrangers et le nombre croissant de ses co-publications internationales, qui représentaient 47,4 % des publications de l’Institut en 2012.

Premier centre de lutte contre le cancer en Europe, Gustave Roussy réunit sur le même site un hôpital, un centre de recherche et une école de cancérologie, regroupant 3 000 professionnels. L’institut fonde sa spécificité sur l’innovation thérapeutique, le développement de la médecine personnalisée, la qualité et la sécurité des soins, appliqués chaque jour à travers la prise en charge globale des patients.

Fondé sous l’impulsion du Pr Gustave Roussy, père des concepts de « discipline transversale » et de « prise en charge multidisciplinaire », l’Institut développe depuis 70 ans une approche de la cancérologie fidèle aux valeurs de son fondateur : innovation, énergie, partage et bienveillance, autour de trois missions piliers : le soin, la recherche et l’enseignement.

Expert des cancers rares et des tumeurs complexes, l’Institut prend en charge tous les cancers, à tous les âges de la vie. L’Institut propose à ses patients une prise en charge personnalisée qui allie innovation et humanité, où sont pris en compte le soin mais aussi la qualité de vie physique, psychologique et sociale. Établissement de recours spécialisé dans les cas complexes et les tumeurs rares, Gustave Roussy fait intervenir oncologie médicale, chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie, radiologie interventionnelle et chirurgie reconstructrice. A travers sa mission d’enseignement, Gustave Roussy accompagne et anticipe les révolutions de la cancérologie et permet d’en penser les nouveaux métiers.

Contacts :

Pour toute information complémentaire :
Robin Faideau, Attaché adjoint au Service pour la Science et la Technologie,
Service pour la Science et la Technologie | Consulat Général de France à Houston
777 Post Oak Blvd, Suite 600 – Houston, TX 77056 – USA
+1 (713) 985-3297 (f)
robin.faideau@ambascience-usa.org