FutureGen appartient déjà au passé

, Partager

Le secrétaire à l’énergie, Samuel Bodman, vient d’annoncer "une approche restructurée" du programme FutureGen qui porte en réalité un coup d’arrêt à ce qui était le projet phare de l’administration Bush dans sa stratégie de développement d’une filière charbon "propre". FutureGen est une installation de démonstration des technologies avancées de valorisation énergétique du charbon d’une capacité nominale de 275 MW.

Invoquant le coût élevé du projet (1,8 milliard selon les estimations du DoE, contre 1 milliard prévu lors de son lancement en 2003) et une évolution radicale des technologies de capture et de séquestration du carbone (CCS), le DoE préfère soutenir le développement de la filière IGCC (Integrated Gasification Combined Cycle) et concentrer ses efforts sur la seule étape CCS. FutureGen, centrale intégrée "zéro pollution", mais aussi plateforme de séquestration géologique du CO2 et de production d’hydrogène, n’entre plus dans cette nouvelle stratégie.

Ce revirement spectaculaire, dont les rumeurs bruissaient depuis déjà quelques jours, intervient un peu plus d’un mois après l’annonce de la sélection du site de Mattoon dans l’Illinois pour l’implantation de FutureGen, au terme d’une compétition de deux ans où se sont affrontés 12 sites initiaux, puis 4 sites finalistes (2 dans l’Illinois et 2 dans le Texas). Le DoE avait réagi le jour même de la sélection (18 décembre 2007) en faisant part d’une certaine réserve sur les coûts, ce qui avait conduit le consortium industriel FutureGen Alliance à promettre une plus grande contribution au budget de l’installation auquel, aux termes de son accord initial avec le DoE, il ne contribuait que pour un quart.

Les Etats candidats, particulièrement les finalistes, s’étaient fortement impliqués dans le projet, en faisant notamment des promesses de concessions de terrain, de déduction fiscale et de couverture en responsabilité. La décision unilatérale du DoE provoque donc une très grande frustration dans l’Illinois. La réaction des élus ne s’est pas fait attendre et est unanime dans les deux camps, certains allant même jusqu’à accuser l’administration de tuer le projet parce que, contre toute attente, le site proposé n’est pas dans le Texas.

Le secrétaire Bodman est la cible de toutes les attaques. Dans une lettre au président Bush, le démocrate Richard Durbin, sénateur senior de l’Illinois, a eu ces mots très durs : "Nous avons perdu confiance dans le secrétaire Bodman. De la mise au placard du projet d’accélérateur d’isotopes rares (NDLR : projet de 1 milliard de $ annulé en 2006 par le DoE après une compétition acharnée entre Argonne National Laboratory, Illinois, et Michigan State University), en passant par la coupe des vivres à nos laboratoires nationaux et par ses commentaires troublants sur l’éthanol et les carburants alternatifs, à cette récente débâcle FutureGen, il a apporté la preuve qu’il n’est pas un allié de nos efforts pour promouvoir la recherche scientifique, prendre en compte les nouvelles technologies pour un développement énergétique propre et relancer notre économie ébranlée. Nous avons le sentiment que le secrétaire nous a trompé ainsi que le peuple de l’Illinois, en créant de faux espoirs autour d’un projet FutureGen qu’il n’avait en réalité aucune intention de financer ni de soutenir. Nous vous écrivons aujourd’hui pour vous conjurer de rétablir FutureGen sur les rails, afin que ce projet puisse entamer sa construction et devenir une réalité".

Le DoE a estimé que ces commentaires étaient outrageants et met en avant l’effort sans précédent qui sera consenti pour le charbon propre durant l’année fiscale 2009 : 648 millions de dollars, soit près de 20% d’augmentation, dont 156 millions pour le programme FutureGen "restructuré". 33 centrales IGCC actuellement en projet aux USA pourraient bénéficier de ce soutien. Le DoE a précisé que le site de Mattoon était invité à candidater dans ce nouveau cadre.

Il reste à observer comment cette crise va être tranchée par le président Bush, sachant que les élus de tous bords semblent fermement décidés à "poursuivre le combat" tandis que la FutureGen Alliance déclare maintenir son implication pleine et entière dans le projet. Le langage utilisé par le président dans son discours sur l’état de l’Union laisse peu de doute à cet égard. Ses propos : "finançons des nouvelles technologies de conversion du charbon en électricité capables de capturer les émissions de carbone", sont plus proches du nouveau concept maintenant défendu par M. Bodman que de la philosophie FutureGen. Il semble donc bien que le projet, initialement destiné à sortir de terre en 2009, sera effectivement suspendu au moins jusqu’à la fin de cette administration.

Source :


- DOE Announces Restructured FutureGen Approach to Demonstrate CCS Technology at Multiple Clean Coal Plants, 30/01/2008 - http://www.doe.gov/news/5912.htm
- Statement from U.S. Department Of Energy Acting Principal Deputy Assistant Secretary For Fossil Energy James Slutz, 18/12/2007 - http://www.doe.gov/news/5779.htm
- Réactions du Sénateur Richard J. Durbin (D-Ill) - http://durbin.senate.gov/showRelease.cfm?releaseId=291428 - http://durbin.senate.gov/showRelease.cfm?releaseId=291511 (lettre au Président George W. Bush)
- Réaction du Représentant Timothy V. Johnson (R-Ill) - http://www.house.gov/apps/list/speech/il15_johnson/pr_080129.html
- FutureGen Alliance Remains committed to Mattoon site, 30/01/2008 - http://www.futuregenalliance.org/news/releases/pr_01-30-08.stm

Pour en savoir plus, contacts :


- L’Illinois abritera le projet de Centrale propre (Futuregen) - BE Etats-Unis numéro 105 (21/12/2007) - Ambassade de France aux Etats-Unis / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52408.htm
- Sept Etats candidats à la capture de FutureGen - BE Etats-Unis numéro 40 (22/06/2006) - Ambassade de France aux Etats-Unis / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/34255.htm
- Discours sur l’état de l’Union (28/01/2008) - http://www.whitehouse.gov/news/releases/2008/01/20080128-13.html
Code brève
ADIT : 52878

Rédacteur :

Philippe Jamet, AST, Philippe.Jamet@diplomatie.gouv.fr - Jean-Pierre Toutant, AST, attache-agro.mst@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….