Gel temporaire des subventions du California Institute for Regenerative Medicine

, Partager

Du fait du contexte économique actuel, l’état californien se trouve dans l’incapacité de vendre sur le marché public les obligations qu’il détient, obligations sur lesquelles repose le budget du CIRM (California Institute for Regenerative Medicine) [1], agence d’état pour le financement de la recherche sur les cellules souches en Californie. Le comité de surveillance de citoyens indépendants (ICOC) du CIRM a dû se résoudre à geler les subventions. Ce comité a sélectionné les projets et n’a pu voter que des "intentions" de financement pour les catégories "Bridges to Stem Cell Research" et "Research Training Program II". Les 29 membres de l’ICOC ont ainsi pré-approuvé 26 projets destinés à la formation des scientifiques et techniciens de laboratoire dans le domaine, représentant une somme totale de 58 millions de dollars. La décision finale de financement devrait être prise lorsque l’ICOC jugera que la disponibilité des fonds est suffisante

Les 11 subventions pré-approuvées dans la catégorie "Bridges to Stem Cell Research" pour un total de 17.5 millions de dollars sont destinées à faciliter l’insertion d’étudiants de niveau "undergraduate" et master dans les programmes de recherche sur les cellules souches. Le but de ces programmes est de mettre en place des conférences et un cursus "laboratoire" pour les étudiants, de faciliter le placement de stagiaires au sein des structures de recherche et de conseiller les étudiants sur les opportunités de carrières. Les futurs étudiants en thèse qui suivront ce cursus devraient pouvoir acquérir l’expertise nécessaire pour mener des travaux de recherche sur les cellules souches au sein des structures académiques et des industries. L’ICOC a également pré-approuvé 15 subventions dans la catégorie "Research Training Programs II" pour un total de 40.6 millions de dollars afin de financer des étudiants en thèse, des post-doctorants et du personnel clinique. Ces subventions font suite aux 16 précédemment accordées en 2006 et qui se terminent cette année.

Ces fonds ont tous pour but de permettre la formation de la future génération de scientifiques et médecins chercheurs susceptibles de contribuer au développement des thérapies basées sur les cellules souches. Ces thérapies sont actuellement au coeur de l’actualité, avec la décision récente de la FDA (Food and Drug Administration) d’autoriser le premier essai clinique humain pour ce type de thérapie [2]. Le contexte politique est également favorable avec l’arrivée du président Barak Obama au pouvoir, très largement attendu sur le sujet de la levée des restrictions budgétaires fédérales concernant les travaux de recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines. En effet, le précédent président des Etats-Unis George Bush, opposé à la destruction de tout embryon humain, a limité dès 2001 les financements publics versés par les NIH (National Institutes of Health) aux travaux utilisant des lignées de cellules souches embryonnaires humaines déjà existantes et avait par deux fois opposé son veto à des propositions de lois en faveur d’un élargissement du nombre de lignées de cellules souches éligibles à des financements fédéraux [3].

C’est à la suite des restrictions imposées par le gouvernement fédéral concernant les recherches utilisant les cellules souches de type embryonnaire, que la Californie a mis en oeuvre des mesures en réaction par rapport à ces directives gouvernementales. Elle fut le premier Etat à adopter, par référendum, une mesure visant à développer et légaliser la recherche sur les cellules souches et connue sous le nom de proposition 71 ou " California Stem Cell Research Initiative "[4]. Outre le dégagement d’un budget de 3 milliards de dollars par l’Etat californien sous forme d’obligations, cette proposition a conduit à la création du California Institute for Regenerative Medicine (CIRM), dirigé par le comité de surveillance de citoyens indépendants (ICOC) et composé de représentants des différents campus de l’Université de Californie, d’institutions de recherche médicale et académique, de groupes d’avocats spécialisés en recherche médicale et de compagnies ayant une expertise dans le développement de thérapies [5].

Source :


- CIRM approves $58 million to build California’s Future Stem Cell Research Workforce, Don Gibbons, CIRM News, January 30, 2009 : http://www.cirm.ca.gov/pdf/ICOC_1-29-2009.pdf
- $58 million in Calif. stem cell grants delayed, The Associated Press, MercuryNews.com, January 31, 2009 : http://www.mercurynews.com/news/ci_11599045

Pour en savoir plus, contacts :


- [1] le CIRM : http://www.cirm.ca.gov/
- [2] le premier essai clinique d’un traitement basé sur les cellules souches : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57492.htm
- [3] les restrictions des financements fédéraux pour les cellules souches : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/43416.htm
- [4] la proposition 71 : http://www.cirm.ca.gov/pdf/prop71.pdf
- [5] réaction de la Californie face aux restrictions fédérales : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42941.htm
Code brève
ADIT : 57616

Rédacteur :

Camille Arnaud, deputy-sdv.mst@consulfrance-losangeles.org ; Mireille Guyader, attache-sdv.mst@consulfrance-losangeles.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….