Génomique : le chien à l’honneur

, Partager

Ce 8 décembre 2005, la photo de Tasha est dans toutes les presses de part le monde. C’est une chienne boxer dont le patrimoine génétique, après celui de l’homme, de la souris et du rat, vient d’être complètement (à 99%) déchiffré. En 2003, le génome d’une caniche appelée Shadow a déjà été déchiffré mais uniquement à 75%.
L’analyse du génome de Tasha a été lancée il y a deux par des chercheurs du Broad Institute (Harvard et MIT) et les résultats ont été publiés dans la revue Nature du 8 décembre. Le génome canin comprend environ 2,4 milliards de paires de bases (pb) constituant les 39 paires de chromosomes, contre 3 milliards de pb et 23 paires de chromosomes chez l’homme.
L’importance de ce travail réside dans le fait que le chien présente une grande diversité morphologique et comportementale avec une prévalence assez élevée de maladies que l’on rencontre chez l’homme : cancers, maladies cardiaques, cataractes, surdité, épilepsie, …
C’est donc un outil précieux pour comprendre l’origine génétique de maladies communes aux deux espèces.

Source :


- http://www.nature.com/nature/journal/v438/n7069/full/438745a.html
- http://ad.ca.doubleclick.net:adi/SRC_Nouvelles:Science-sante
- http://www.lemonde.fr/web/article/,1@2-3244,36-718835,0htm
- Washington Post, 08/12/2005

Rédacteur :

Hedi Haddada, attache-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….