IPSEN Beaufour : une stratégie de R&D permettant de passer de l’innovation technologique à la commercialisation

, Partager

Le Groupe IPSEN Beaufour représente 4.000 personnes et plus de vingt médicaments commercialisés dans une centaine de pays ; une présence historique en médecine générale associée à une spécialisation dans trois domaines thérapeutiques cibles (oncologie, endocrinologie et désordres neuromusculaires).
Le groupe mène une politique de partenariat qui se manifeste par la mise à disposition de ressources, par l’accès à des compétences et du savoir-faire et enfin par la vente de licences issues de la recherche d’IPSEN.
Avec un chiffre d’affaires de 1.2 millions de dollars dont 20% sont consacrés à la R&D, le groupe dispose de 700 salariés dédiés aux activités de R&D dans quatre centres : Paris, Boston, Londres et Barcelone. Le développement aux Etats-Unis est une priorité stratégique du groupe.
Créé dans la région du grand Boston (Milford, MA) par le Dr. Albert Beaufour en 1976, Biomeasure, est le premier centre de recherche international d’IPSEN.
Spécialisé dans l’ingénierie des peptides et des protéines, ce centre est impliqué dans les troubles du métabolisme, des maladies endocriniennes et des cancers hormono-dépendants. En mars 2005, une unité de biotechnologie est venue compléter les activités du centre et permet de développer des procédés propres au génie génétique, la mise au point industrielle, l’analyse et la formulation des protéines, la production, l’assurance qualité et le contrôle qualité.
Biomeasure Inc. emploie actuellement 80 personnes. Elle bénéficie de la proximité du cluster biomédical du Grand Boston qui concentre une main d’oeuvre qualifiée de très haut niveau.
Il est intéressant de constater les choix stratégiques pris par un groupe de petite taille comparé aux Big Pharma. Les trois axes, spécialisation - niches, partenariat, internationalisation de ses centres de R&D, donne à ce groupe la possibilité d’innover dans des niches précises pouvant aller jusqu’à la commercialisation à un niveau mondial.
Suite à une rencontre organisée par le service scientifique avec des dirigeants d’IPSEN et le programme MIT-France, une négociation est en cours pour accueillir en France des stagiaires du MIT en 2007. Dans ce cadre, une présentation des activités du Groupe devant des étudiants et des enseignants du département de Biologie du MIT permettrait de stimuler ces échanges.

Source :

En savoir plus : http://www.ipsen.com

Rédacteur :

Adriana Georges, adriana.georges@consulfrance-boston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….