Incubateurs de Boston : "North Shore InnoVentures", une alternative à Kendall Square ?

, Partager

Il y a quelques semaines, nous avons consacré un article à "Lab Central", un hôtel d’entreprises adossé au MIT/CIC à Kendall Square qui accueillera d’ici quelques mois une vingtaine d’entreprises du secteur des biotechnologies. "Lab Central" repose sur un modèle d’affaires simple qui a fait le succès du CIC, le plus important centre d’innovation des Etats-Unis (250 startups), à savoir des espaces de travail situés à deux pas du MIT, d’Harvard et des grands comptes de la pharmacie mondiale. Les 2 500 m2 de "Lab Central" seront dotés de paillasses et d’équipement spécifiques pour réaliser des travaux de R&D. Pour pouvoir bénéficier de telles installations, les Jeunes Entreprises Innovantes (JEI) devront débourser plus de 4.000 dollars par mois et générer au plus 5 millions de dollars de CA.

Des sommes qui font dire à la plupart des jeunes biotech’ de la place que "Lab Central" est appelé à davantage faire office de démonstrateur de technologies pour des sociétés ayant déjà réalisé un ou plusieurs tours de table et qui sont à la recherche de partenariats technologiques avec les départements de R&D des "big pharmas". Autre évidence : le niveau de service fourni dans le cadre de "Lab Central" se résumera à de modestes mises en relation avec les acteurs publics du Mass. (MLSC) et les bienfaiteurs du lab’, au premier rang desquels figure Novartis.

Mais les JEI en Sciences de la Vie (SDV) ont-elles vraiment le choix de leur lieu d’implantation ? La réponse est assurément positive. Si l’on met de côté, l’incubateur en SDV de l’université Boston, lui-même associé à l’institut de l’entrepreneuriat ITEC, il nous faut parler de "North Shore InnoVentures" (NSIV) situé à quelque 30 minutes de voiture au nord de Boston, à Beverly. Installé dans un immense complexe tourné vers la médecine, les SDV et les énergies vertes, cet incubateur de taille moyenne (850 m2) avec paillasses présente la double caractéristique d’accueillir une trentaine de jeunes sociétés et de fournir des services personnalisés. Quelques chiffres pour s’en convaincre :
- NSIV a créé 108 emplois depuis sa création en 2008
- Au cours des 18 derniers mois, les JEI de NSIV ont levé 27 millions de dollars
- NSIV a levé 1,5 million de dollars auprès de bienfaiteurs privés (Foley Hoag, Pepper Hamilton, etc.) et de structures publiques (NSF, Agence de développement locale)

NSIV est piloté par Martha Farmer qui travaille au plus près des intérêts de ses locataires en leur procurant les services variés : domiciliation de société (en présentiel ou non), conseils personnalisés, identification de mentors, mises en relation, etc. le tout à un coût de 60% inférieur à celui qui se pratique à Kendall Square. C’est sans doute la raison pour laquelle se sont installées plusieurs biotech’ animées par des français.
- "Akrivis Technologies" qui a développé Z-TECT, une plateforme d’analyse immunologique ultrasensible, rapide et à un coût très compétitif. Ses domaines d’application sont le diagnostic in vitro, l’imagerie médicale in vivo pour un diagnostic clinique précoce et le ciblage thérapeutique des traitements dans le cancer. Le cofondateur d’Akrivis, Joël Berniac, a été lauréat d’YEI en 2010 et gagnant, médaille de bronze, du concours "MassChallenge" en 2012. Akrivis a également été récompensée par la Chambre de Commerce Franco-Américaine de Boston en 2011.
- "Hepatochem". Animée par Marc Bazin, l’entreprise a été créée en 2008. Elle a développé une technologie innovante pour les entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques permettant l’étude et la synthèse de métabolites de médicaments lors de l’étape de découverte du médicament.
- "Cytoo". Créée en 2008, l’entreprise grenobloise a développé une gamme de produits pour le criblage cellulaire haut débit pour la recherche de nouveaux médicaments en industrie pharmaceutique. Elle développe depuis peu ses activités commerciales aux Etats-Unis. En 2011, Cytoo a été impliquée dans le FAID (journée franco-américaine de l’innovation) consacrée à la recherche translationnelle, en partenariat avec l’ensemble des acteurs locaux du campus GIANT (CEA, UJF, Grenoble EM, etc.).

Les deux premières sociétés, après des démarrages laborieux, commencent à émerger et réaliser du chiffre d’affaires. Dans le cas d’Akrivis, le choix de NSIV en 2012 était autant lié à des questions de coûts et de flexibilité que d’accès à un laboratoire entièrement équipé. Mais NSIV n’a constitué d’une étape. Akrivis a en effet migré dès 2013. Apres avoir signé un accord de collaboration de recherche, marketing, vente et distribution avec "US Biologicals", dirigée par Warren Shore, pour bénéficier de son réseau mondial de distributeurs et de clients, Akrivis s’est installée dans les locaux flambant neufs (près de 10.000 m2 de laboratoires, chambres froides, bureaux, etc.) de cette société localisée à Salem (MA). Créée en 1995 et réalisant une quinzaine de millions de dollars de CA avec une trentaine de salariés, "US Biologicals" est un semi-grossiste de composés pharmaceutiques, anticorps, protéines, media de culture cellulaire et réactifs de recherche. Son catalogue contient plusieurs centaines de milliers de produits que la société commercialise dans le monde entier.

Ce type d’alliance illustre l’osmose naturelle qui se manifeste entre petites et moyennes/grandes sociétés pharmaceutiques aux Etats-Unis. Elle démontre également que les jeunes biotech’ n’ont pas forcément besoin de s’établir dans le dispendieux "Lab Central" pour tirer parti de l’écosystème biotech’ de la place de Boston.



A lire également :

Lab Central : le prochain Hub des sciences de la vie dans le Massachusetts ?
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/73088.htm

Pour en savoir plus, contacts :


- Site internet d’Akrivis : http://www.akrivis.com
- Site internet d’Hepatochem : http://www.hepatochem.com
- Site internet d’US Biologicals : http://www.usbio.net
- Site internet de Cytoo : http://www.cytoo.com
- Site internet de NSIV : http://nsiv.org/
- French-American Innovation Day, FAID : http://www.france-science.org/French-American-Innovation-Day,1767.html
Code brève
ADIT : 73217

Rédacteurs :


- Antoine Mynard, attache-inno@ambascience-usa.org ;
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….