Inquiétude renouvelée pour le futur de la domination américaine en sciences et techniques

, Partager

Les National Academies ont publié un nouveau rapport qui tire encore une fois le signal d’alarme quant au futur de la domination américaine en matière de sciences et techniques et, surtout, préconise un ensemble de mesures radicales pour éviter qu’un déclin de la position américaine ne puisse se développer, au détriment à terme de sa puissance économique. Ce rapport est intitulé de manière assez explicite et alarmiste : "Rising Above The Gathering Storm : Energizing and Employing America for a Brighter Economic Future". Le diagnostic n’est pas en soi d’une grande nouveauté. De nombreux cercles, y compris les industriels du secteur de l’information et de la communication ou ceux de l’industrie d’armement, ont publiquement manifesté des inquiétudes similaires ces dernières années. Il se font au demeurant largement l’écho de ce rapport des National Academies.
Ce rapport a cependant le mérite de fournir un diagnostic chiffré et précis et de proposer de manière structurée un ensemble de mesures destinées à prévenir un avenir fâcheux. Ses principales propositions visent à :
- renforcer le système éducatif en sciences et technologie (recrutement de 10.000 enseignants en sciences par an, en leur proposant quatre années d’études universitaires payées contre un engagement de cinq d’enseignement, renforcement de la formation continue des enseignants, financement supplémentaire pour les universités qui complèterait leurs cursus undergraduate pour qu’ils délivrent aussi le certificat d’aptitude à l’enseignement),
- attirer les étudiants vers les carrières scientifiques et techniques (bourses scolaires dédiées à ces disciplines, création d’établissements spécialisés, 25.000 bourses de 100.000$ répartis sur quatre ans pour des undergraduates en sciences, création de 5000 bourses pour des graduates, bourses de 500.000 $ répartis sur cinq ans pour 200 jeunes chercheur), y compris les étudiants étrangers (prolongation automatique d’un an des visas de ces étudiants à la fin de leurs études pour leur donner le temps de trouver un emploi sur place, avec carte de séjour automatiquement attribuée en cas d’emploi, accélération des procédures de délivrance des visas création d’emploi à durée déterminée, assouplissement des restrictions d’accès aux informations ou équipement technologiquement sensibles)
- renforcer le financement de la recherche de base (augmentation des dépenses en recherche de base de 10% par an durant les 7 prochaines années, par redéploiement de crédits)
- développer la R&D dans les secteurs clefs de l’énergie (avec au passage la création d’une ARPA-E sur le modèle de la DARPA, financée à 300 M$ en première année, avec un accroissement de 1 milliards de dollars pendant 5 à 6 ans)
- renforcer les infrastructures de recherche en créant un fond fédéral pour l’infrastructure de recherche (500 millions de dollars par an pendant 5 ans, par redéploiement de crédits)
- renforcer et protéger l’innovation (renforcement des moyens du Patent and Trademark Office, passage à un système de brevet reposant sur le principe d’un examen administratif a posteriori, permettre aux chercheurs universitaires d’utiliser des idées brevetées dans le cadre de leurs recherche.., renforcement du système de crédit d’impôt pour la recherche, développement de l’accès à l’Internet haut-débit).
Le tout s’articule autour de deux priorités :
- créer des emplois hautement qualifiés (la concurrence étant impossible sur les emplois moins qualifiés)
- disposer de sources d’énergies propres, bon marché et durable.
Ce rapport a fait l’objet d’une audition à la Chambre le 20 octobre. Norman Augustine, ex PDG de Lockheed Martin et responsable de l’édition de ce rapport aux NAS est venu témoigner avec deux co-auteurs, Roy Vagelos ex PDG de Merck & Co et William Wulf, président de la National Academy of Engineering. Le président de la commission des sciences Sherwood Boehlert (R-NY) et le représentant Vernon Ehlers (R-MI) qui préside la sous-commission Environnement, Technologie et Normalisation ont soutenus la position des membres des National Academies.

Source :

Rising Above The Gathering Storm : Energizing and Employing America for a Brighter Economic Future
http://books.nap.edu/catalog/11463.html
Committee members call for renewed investment in science, technology and education
http://www.house.gov/science/press/109/109-143.htm
http://www.house.gov/science/hearings/full05/oct%2020/index.htm

Rédacteur :

Jean-Philippe Lagrange, attache-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….