James E. Rothman, Prix Nobel de Médecine 2013, reçoit la Légion d’Honneur

, Read this page in English , Partager

Le lauréat du prix Nobel de Médecine 2013, James E. Rothman, a été promu Officier de la Légion d’Honneur par l’Ambassadeur de France aux États-Unis, François Delattre, le 4 avril 2014 à New York City, en reconnaissance de ses réalisations scientifiques dans le domaine de la biologie cellulaire, son impact fondamental sur les progrès médicaux, et pour son étroite collaboration avec des laboratoires français tout au long de sa carrière .

James E. Rothman est professeur Fergus F. Wallace des sciences biomédicales, professeur et président du Département de biologie cellulaire et professeur de chimie à l’Université de Yale. Il a obtenu son doctorat à l’Université de Harvard et a été post-doctorant au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Il a également fondé le Département de biochimie et de biophysique cellulaire au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center et a été vice-président de l’Institut Sloan-Kettering et responsable du Sulzberger Genome Center de l’Université de Columbia. Il a été récompensé du prix Nobel de Médecine en 2013 .

En 2011, James E. Rothman a été lauréat du Partner University Fund (PUF), un programme conjoint de l’Ambassade de France aux Etats-Unis et de la fondation FACE (French American Cultural Exchange). Ce financement apporte un soutien au travail de l’équipe de James E. Rothman avec l’Ecole Normale Supérieure et le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), et permet à ces deux laboratoires, leaders mondiaux dans leurs domaines respectifs, de collaborer sur le thème de la fusion dans le trafic intracellulaire.

Créé en 2007, le Partner University Fund soutient des partenariats d’enseignement supérieur et de recherche (Master et au-delà) innovants et durables entre institutions françaises et américaines de haut niveau dans tous les domaines. Ce programme permet de consolider des coopérations transatlantiques ambitieuses et de financer des échanges de professeurs, étudiants et post-doctorants pouvant aller jusqu’à trois ans, pouvant mener au développement de double-diplômes et collaborations en recherche. Depuis la création du programme, 71 projets ont bénéficié du soutien de PUF.

- Discours de l’Ambassadeur : http://www.ambafrance-us.org/spip.php?article5526