L’Académie Nationale des Inventeurs : remettre l’invention et les brevets au coeur du système universitaire

, Partager

L’Académie Nationale des Inventeurs est née en 2010 grâce aux efforts du Dr. Sanberg. Ce scientifique brillant, également créateur d’entreprises, a remarqué l’absence de reconnaissance des brevets dans l’avancement de la carrière universitaire des chercheurs. C’est pour y pallier et encourager les inventions que l’idée d’une académie dédiée aux inventeurs est née.


Crédits : kentoh


L’Académie Nationale des Inventeurs (National Academy of Inventors ou NAI) a été créée sous l’impulsion du Dr. Paul Sanberg, neuroscientifique et alors Vice-Président associé pour l’Innovation au sein du Bureau de la Recherche et de l’Innovation à l’Université de Floride du Sud [1]. Lors de notre rencontre avec le Dr. SANBERG lors du Forum thématique de l’AIEA : Developing Institutional Strategies for Growing Global Research, nous avons échangé sur les missions du NAI. [2,3] Ses missions sont d’honorer les inventions académiques, de reconnaître et d’encourager les inventeurs, d’améliorer la visibilité des universités et des instituts de recherche technologique et d’innovation à but non lucratif, d’encourager le partage de la propriété intellectuelle, d’éduquer et d’encadrer les étudiants innovants, et de diffuser les inventions de ses membres au sein de la société. Le NAI ne considère toutefois que les brevets déposés auprès du Bureau Américain des Brevets et des Marques (United States Patent & Trademark Office). [4]

Le NAI se réunit chaque année afin d’honorer leurs nouveaux membres et discuter des dernières avancées et des bonnes pratiques dans le domaine de l’invention. La dernière conférence annuelle du NAI s’est tenue à Alexandria, en Virginie, les 6 & 7 mars 2014. Cet évènement a été subdivisé en 3 sessions, 4 panels et 2 conférenciers invités et une remise de prix pour les nouveaux membres, les inventeurs du monde universitaire. Les intervenants étaient tous des érudits dans les domaines touchant l’invention tels que le transfert technologique ou les dépôts de brevet. Pour preuve, les deux conférenciers invités étaient le Dr. Stephen R. QUAKE, à la fois professeur de bioingénierie et de physique appliquée à l’Université Stanford et chercheur au sein de l’Institut médical Howard Hughes, et Andrew FAILE, commissaire adjoint pour l’exploitation des brevets au sein du Bureau américain des brevets et marques déposées. Différents aspects relatifs à l’invention ont été discutés notamment les dernières informations concernant la création et les financements associés à la création, les politiques universitaires et les indicateurs dans le transfert technologique, mais également sur la nécessité de l’engagement du président et des directeurs de service du milieu académique auprès les startups universitaires. La conférence a été enregistrée dans sa globalité et la vidéo est disponible sur le site du NAI. [5]

En trois ans d’existence, le NAI a su acquérir une certaine renommée et actuellement le NAI comprend plus de 3000 membres inventeurs ou membres affiliés provenant de plus de 200 institutions universitaires américaines, gouvernementales ou à but non lucratif. Parmi ces institutions on retrouve des institutions renommées telles que l’université Cornell (PA), l’université John Hopkins (MD), l’université Texas A&M (TX), l’université de Californie, Los Angeles (CA) ou encore l’université Yale (CT). Aujourd’hui, le NAI veut s’ouvrir à l’international et six universités non américaines ont déjà rejoint l’Académie, telles que l’université Amrita d’Inde et l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne de Suisse. On peut alors se poser la question : à quand la participation d’une université française ?

Sources :


- [2] Association of International Education Administrators - http://www.aieaworld.org/
- [3] Forum Developing Institutional Strategies for Growing Global Research - http://global.usf.edu/globalforum/
- [4] United States Patent & Trademark Office - http://www.uspto.gov/
- [5] NAI 2014 Conference - Programme et vidéo - http://www.academyofinventors.org/conference/program.asp

Pour en savoir plus, contacts :

[1] National Academy of Inventors - http://www.academyofinventors.org/
Code brève
ADIT : 75657

Rédacteurs :


- Christian Turquat, Attaché Scientifique, Consulat de France, Houston, attache-phys@ambascience-usa.org ;
- Maud Bernollin, Attachée Scientifique Adjointe, Consulat de France, Houston, deputy-phys@ambascience-usa.org ;
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….