L’Inria, CITRIS et PRIME signent un partenariat sur les “villes intelligentes” (Smart Cities)

, Read this page in English , Partager

Le 12 Février 2014 à San Francisco, l’Inria (Institut national français de recherche en informatique et en automatique), CITRIS (Centre de recherche Technologies de l’information dans l’intérêt de la société, Université de Californie) et PRIME (filiale américaine de l’Agence Régionale de Développement Paris) ont conclu un partenariat pour accélérer le développement d’initiatives de recherche et d’expérimentation sur les questions relatives aux centres urbains.
Mme Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a assisté à la signature de ce protocole d’entente. Grâce à ce dernier, des chercheurs de l’Inria et du CITRIS vont pouvoir intensifier leurs collaborations existantes et s’appuyer sur le réseau et les programmes de PRIME sur les villes intelligentes pour mener à bien leur travail. Les experts des trois organismes ont prévu de travailler avec des organisations publiques et privées pour la mise en œuvre de leurs projets, et pour étendre leur portée.

JPEG - 165.7 ko
De gauche à droite : Michel Cosnard (Président de l’Inria), Sabine Enjalbert (Directrice de PRIME), Genevieve Fioraso (Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche), Costas Spanos (Directeur du CITRIS)

Des chercheurs de l’Inria, et du CITRIS ont collaboré de manière continue sur des projets de recherche depuis 2010. En 2013, ils ont signé un accord concernant le partenariat CityLabs dans lequel Inria et CITRIS visent à entreprendre des recherches de pointe dans le domaine des « villes intelligentes », en particulier sur la collecte, l’analyse et la visualisation de données urbaines complexes. PRIME soutient l’initiative entrepreneuriale de l’Inria grâce à sa présence aux États-Unis

L’Inria , le CITRIS et PRIME on l’intention de collaborer sur des projets de « Ville Intelligente » tels que :

- La démocratisation des données urbaines
- Les systèmes de transport intelligents
- La détection et l’analyse de la qualité de l’air et des émissions de CO2.

En outre, des moyens d’encourager l’implication des villes, entreprises et citoyens à soutenir ces projets seront étudiés via des initiatives telles que :

- Le « Bulletin du gouvernement », élaboré par le Programme de recherche et de la démocratie du CITRIS, un projet pilote qui vise à accroître la participation du public aux questions politiques et d’aider les dirigeants à se tenir informés de l’évolution des opinions et des priorités de leurs électeurs.
- L’Open Innovation Club de PRIME, qui promeut l’implication des villes et des entreprises
- Le « Gang of X », une association de Directeurs de Systèmes d’Information de villes innovantes telles que San Francisco, Palo Alto, Paris.

PRIME a participé activement au dialogue entre la Californie et la région de Paris en tant que co-organisateur du forum France Californie sur les technologies d’efficacité énergétique (CaFFEET), animateur du Mémorandum de Paris/San Francisco sur les villes intelligentes, et coordinateur de l’Open Innovation Club.