L’U.S. Air Force propose au Congrès une nouvelle approche pour TSAT

, Partager

L’U.S. Air Force a proposé au Congrès un nouveau plan pour son programme de télécommunications spatiales large bande de prochaine génération, TSAT (Transformational Satellite) en privilégiant un développement incrémental, dit en spirale. En termes techniques, le Pentagone a revu ses ambitions à la baisse pour les deux premiers des cinq satellites de la constellation, notamment en utilisant des composants moins complexes et en optimisant le bilan de masse. De plus, le lancement du premier satellite, retardé de près deux ans, est désormais prévu fin 2014. Ces modifications limiteraient les risques liés au développement des technologies jugées critiques de ce programme. Celles-ci concernent les systèmes (hardware et software) assurant les liaisons laser inter-satellites et satellites-sol, en particulier le cryptage, le traitement et la transmission des données. L’U.S. Air Force prévoit désormais un budget de 9,3 milliards de dollars entre 2007 et 2011, soit une réduction de 1,6 milliard par rapport aux estimations de l’année dernière. Cette nouvelle approche vise à préserver l’adhésion du Congrès à ce programme que le Pentagone juge indispensable à la mise en oeuvre la doctrine américaine de "network centric-warfare".

Source :

Space News - 20/02/06

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora, cnes@ambafrance-us.org
Noëlle Miliard, assistant.cnes@ambafrance-us.org
Clémence LeFevre, cnes.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….