L’analyse d’une météorite fait avancer la recherche d’une vie passée sur Mars

, Partager

Une équipe de scientifiques américains pensent avoir découvert un nouvel indice de l’existence d’une vie passée sur Mars. L’analyse de la météorite martienne Nakhla -du nom de la ville égyptienne où elle a été trouvée en 1911- a révélé la présence de matière carbonique incrustée dans certaines fissures de la roche. Ces traces de carbone seraient analogues à celles découvertes sur Terre dans le verre volcanique des fonds océaniques et provoquées par des micro-organismes. Ces travaux, menés par des chercheurs de l’université de l’Oregon, permettent d’avancer l’hypothèse de présence d’eau sur Mars -et potentiellement d’une vie microbienne- il y a environ 600 millions d’années. Un point important de la théorie des scientifiques est d’avoir démontré que les traces de carbone découvertes dans la météorite Nakhla sont bien d’origine martienne et non contaminée pour des éléments d’origine terrestre.

Source :


- Aviation Week - 20/03/06
- Oregon State University - 23/03/06
- http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=19356

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora, cnes@ambafrance-us.org
Noëlle Miliard, assistant.cnes@ambafrance-us.org
Clémence LeFevre, cnes.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….