L’année n’a pas commencé mais déjà plus de visas H1-B

, Partager

Un plafond de 64.300 visas H1-B avait été voté au Congrès en avril dernier pour l’année 2007 (qui commence le 1er octobre 2006, dans quatre mois). Le US Citizenship and Immigration Services (USCIS) a annoncé le 1er juin que, en fonction des demandes déjà reçues… ce quota pourrait être d’ores et déjà épuisé ! Cela voudrait dire en théorie que les candidats non encore manifestés devraient attendre jusqu’en avril 2007 pour faire une nouvelle demande.
La nouvelle n’est pas neutre puisque c’est avec ces visas que des étrangers peuvent venir travailler dans des emplois techniques et scientifiques. En pratique la nouvelle est à nuancer par deux facteurs :
- d’une part, le USCIS a annoncé disposer encore de 6.100 visas non utilisés du quota 2006 (l’an dernier la demande avait été très faible durant les trois premiers mois du programme)
- d’autre part, pour les titulaires d’un diplôme américain de niveau supérieur ou égal à un Master’s of Science, le H-1B Visa Reform Act de 2004 prévoit un quota supplémentaire de 20.000 visas.

Cela ne suffit cependant pas à l’industrie américaine, en particulier à la Silicon Valley. Un lobbying intense avait ainsi conduit le Congrès à accepter un plafond de 115.000 visas en 1999 ou de 195.000 entre 2000 et 2003. Il avait ensuite été révisé à la baisse pour tenir compte du tassement du marché de l’emploi.
Le Sénat a bien voté en mai un projet de loi qui relèverait le plafond à nouveau à 115.000, mais le vote du Congrès n’est pas encore acquis pour cette mesure annexée à la loi sur l’immigration. Le même projet prévoit la création d’un nouveau visa F-4 pour les étudiants inscrits dans un cursus de science, ingénierie, mathématiques ou une discipline liée. Ces étudiants pourraient alors rester pour la durée de leurs études et, à l’issue, obtenir directement une carte verte sous réserve de payer 1.000 dollars et de satisfaire à un examen de sécurité. Il prévoit également de supprimer le plafond de 20.000 visas pour les étudiants d’un niveau supérieur ou égal au Master’s of science.
En revanche, les syndicats, dont notamment IEEE-USA, sont opposés au relèvement du plafond général de 65.000 visas, en considérant que cela aura surtout pour effet d’exercer une pression sur les salaires, alors qu’il existe des résidents qualifiés qui n’arrivent pas à trouver l’emploi de leur souhait.

Source :


- "Within two months, H-1B cap is reached", Computerworld, 02/06/2006 - http://www.computerworld.com/action/article.do?command=viewArticleBasic&articleId=9000915&source=NLT_AM&nlid=1
- "ITAA to Congress : Speed up H-1B visa reforms", Federal Computer Week, 05/06/2006 - http://www.fcw.com/article94748-06-05-06-Web
- Border Protection, Anti-terrorism and Illegal Immigration Control Act (H.R. 4437) - http://thomas.loc.gov/cgi-bin/bdquery/z?d109:h.r.04437:
- Comprehensive Immigration Reform Act of 2006 S.2611 - http://thomas.loc.gov/cgi-bin/query/z?c109:S.2611:
- La position de IEEE-USA, The H-1B and L-1 Visas and America’s High-Tech Workforce - http://www.ieeeusa.org/policy/issues/H1bvisa/index.html

Rédacteur :

Jean-Philippe Lagrange, attache-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….