L’atmosphère de deux exoplanètes analysée par Spitzer

, Partager

Le télescope spatial Spitzer, observant l’Univers dans l’infrarouge, a permis de caractériser l’atmosphère de deux exoplanètes grâce à des mesures poussées. C’est ainsi la première fois qu’une équipe d’astronomes réussit à déterminer la composition moléculaire atmosphérique d’une planète extra solaire, celle-ci étant, dans le cas de cette étude, une géante gazeuse du même type que Jupiter. Les premières conclusions indiquent que les atmosphères observées sont plus sèches et plus nuageuses que prévu. La présence d’eau sous forme de vapeur n’a cependant pas pu être prouvée malgré les théories la prévoyant.

Enfin la présence de silicates (petits grains de sable) a été relevée pour une des deux planètes au sein de différentes couches atmosphériques, ce qui n’avait jamais été observé auparavant pour les géantes gazeuses de notre système solaire. Les astronomes espèrent désormais pouvoir caractériser les atmosphères des exoplanètes telluriques avec l’aide, entre autre, du télescope spatial français Corot lancé en fin d’année dernière.

Source :


- Space News, 26/02/07
- SpaceDaily.com 22/02/07
http://www.spacedaily.com/reports/Spitzer_First_to_Crack_Open_Light_of_Faraway_Worlds_999.html

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora cnes@ambafrance-us.org - Timothee Verwaerde cnes.mst@ambafrance-us.org - Noëlle Miliard assistant.cnes@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….