L’entrepreneuriat Social : l’ innovation au service de l’Homme et de son territoire

, Partager

L’innovation sociale à travers la promotion de l’entrepreneuriat social est un phénomène croissant aux Etats-Unis, outre les philanthropes, il captive à la fois médias, pouvoirs publics, Universités. Face à des problématiques irrésolues ou paraissant insolvables ; qu’elles soient d’ordre social, environnemental ou économique, des initiatives se développent pour promouvoir l’émergence de solutions sociales innovantes. Par ce type d’entrepreneuriat on entend développer des solutions concrètes (nouvelles pratiques ou intervention, nouveaux produits) et concilier approches économiques et objectifs sociaux.

Si l’urgence en termes d’innovation sociale semble concerner en priorité les pays émergents ou en voie de développement affectés par les plus grosses crises humanitaires, on peut cependant rappeler que toutes les sociétés, aussi développées quelles soient, portent leur lot de problématiques récurrentes et parfois difficilement solvables (chômage, pollution, criminalité, etc.). Des initiatives se développent pour favoriser les synergies entre la recherche (laboratoires et unité d’enseignement de sciences humaines et sociales) et les besoins d’intérêts collectifs identifiés dans les territoires ou par les filières [1]. L’émergence de nouveaux systèmes en faveur du développement est aujourd’hui indispensable. Des outils tels que la micro finance ne sont plus suffisants. Bien que récompensé par le prix Nobel de la paix en 2006, ce système a ses limites. La principale problématique étant d’assurer la viabilité des projets et l’équilibre financier des institutions de micro finance (1% soit 100 sur 10.000 seulement sont équilibrées) [2]. Quelques réflexions s’amoncellent pour favoriser la transition vers un nouveau paradigme, on parle notamment d’un nouveau système de finance : le "livelihood finance" [3], il s’agit d’une sorte de package qui comprendrait épargne, crédits, assurances, fonds pour les infrastructures, développements de services etc.

Pour favoriser l’émergence de projets innovants, créateurs d’emploi, de richesses économiques et de richesses sociales, acteurs territoriaux et ressources universitaires se mobilisent. Soutenues par des fondations telles que Skoll, Ashoka, Schab [4], des conférences de haut niveau s’organisent [5] et des nouveaux programmes universitaires se mettent en place sur le sujet. Une conférence sur l’entrepreneuriat social a été organisée le 2 mars dernier, par Harvard Business School et Harvard Kennedy School. L’objectif étaient d’explorer les synergies envisageables entre association, sociétés privés et secteur public et de rappeler les missions respectives de ces 2 écoles, à savoir pour Harvard Business School "éduquer les leaders qui demain feront la différence" et pour la Kennedy School "préparer des futurs leaders au service de la démocratie".

La conférence a accueilli des intervenants ayant une forte connaissance des nouvelles approches pour lutter contre les problématiques économiques, sociales et environnementales. Parmi eux : Jan EGELAND Former United Nations Under-Secretary General for Humanitarian Relief & Emergency Relief Coordinator ; Nicholas NEGROPONTE Founder and Chairman, "One Laptop Per Child" Co-Founder and Director MIT Media Laboratory, Stephen Lewis Co-Director AIDS-Free world et l’invité spécial de cette année était le Jazzman Terence BLANCHARD (Grammy Award Winning Musician and Composer) particulièrement engagé auprès des populations touchées par l’ouragan "katrina".

Cette conférence a réuni environ 1000 participants, près de 50 intervenants et spécialistes, elle a mis en place 17 débats et de nombreux workshops animés à la fois par des dirigeants du secteur public ou de sociétés privées. Les thématiques abordées : "le futur de l’entrepeneuriat social", "faire du business autrement", "Innovation : fondation et nouveaux business model", "capital risque et social business", "viabilité et impact social ?", "comment favoriser un développement à grande échelle ?", "devenir de la microfinance" etc. Un forum pour l’emploi et une compétition pour la présentation de projets d’entreprises sociales étaient en parallèle organisés. Cette compétition récompensait à hauteur de 3000 dollars le meilleur projet. La rentabilité économique et l’impact social figuraient parmi les premiers critères de sélection. L’un des prix a notamment été attribué pour la création d’un produit innovant en faveur des nouveaux nés des pays en voie de développement (nouveaux matériaux et design pour la conception d’un couffin de survie).

Par ce type d’évènement, l’entrepreneuriat social est promu et attire investisseurs privés, banques, donateurs. En innovant et en répondant à de nouveaux besoins sociaux, les entrepreneurs sociaux partagent cette même ambition : construire un projet entrepreneurial et économique au service de l’Homme et de son territoire.

Source :


- [1] Stanford social innovation rewiew - http://www.ssireview.org/about/overview/ ,
- Business School de Stanford - http://www.gsb.stanford.edu/ - http://www.gsb.stanford.edu/csi /
- Projets de recherche sur l’entrepreneuriat social à Harvard - http://www.hbs.edu/socialenterprise/faculty/
- Harvard kennedy School - http://www.hks.harvard.edu/
- [2] Article : Année de la microfinance : l’over-dose ou changer de concept ? - BIM n° - 09/11/2005, Marc ROESCH - CIRAD - http://microfinancement.cirad.fr/fr/news/bim/Bim-2005/BIM-09-11-05.pdf
- [3] Publication : Vijay Mahajan and G. Nagasri Building Sustainable Microfinance Institutions in India
Building Sustainable Microfinance Institutions in India - http://www.wiwi.uni-frankfurt.de/finance/schmidt/ndf/ndf_3/wed_india_mahajan_nagasri_pres.pdf
- [4] Les fondations fondation Skoll - http://www.skollfoundation.org/skollawards/
- Fondation Ashoka - http://ashoka.org/
- Fondation Schab - http://www.schwabfound.org/
- [5] Conférence 2008 Entrepreneuriat Social Harvard Business School - http://www.socialenterpriseclub.com/conference/

Pour en savoir plus, contacts :


- Centre d’innovation sociale toronto : http://www.socialinnovation.ca/
- Alter’Incub Incubateur d’entreprises sociales et solidaires France/Montpellier : http://www.alterincub-lr.coop/p276_FR.htm
Code brève
ADIT : 53558

Rédacteur :

Sandrine Espié, deputy2-inno.mst@consulfrance-boston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….