L’ère post-génomique : un dialogue franco-américain

, Partager

L’annonce de l’accomplissement de la phase initiale du séquençage du Genome humain représente un achèvement remarquable qui est le résultat de collaborations importantes entre des laboratoires académiques du monde entier. La recherche sur le génome humain aura des conséquences extraordinaires et jamais atteintes à ce jour : la génomique transformera la médecine en introduisant des thérapies sans effets secondaires, en augmentant le nombre de pathologies qui pourront être traitées et en affinant les diagnostics. Cette révolution génomique atteindra des frontières dont les implications sont loin d’avoir été analysées. Les conséquences éthiques, scientifiques et sociologiques sont nombreuses et pas encore complètement reconnues.

Pour beaucoup de raisons, les expériences françaises et américaines de la génomique - importance de ce secteur industriel, débat sociologique et éthique - sont différentes. Au-delà des clichés habituels - une recherche française étatisée et paternaliste contre une décentralisation néolibérale aux Etats-Unis - réside plus de complexité qui appelle à une collaboration enrichissante. L’idée de cette journée est de réunir des spécialistes français et américains dans le but d’échanger les expériences respectives. L’objectif principal de cette journée est d’évaluer les progrès réalisés dans le processus de pensée conduit en France et aux Etats-Unis et d’augmenter la communication et les échanges sur les enjeux du projet "Génome humain".

Au sommaire de ce document :

1. Perspectives scientifiques
2. Brevetabilité des séquences génétiques.
3. Présentation des avancées de la génomique au public
4. Tests génétiques et conséquences.
5. Conclusion
 

Auteurs : ROY Stéphane

Publié le 30/11/2000 - 27 pages - pdf 108 Ko

Télécharger le rapport

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….