L’évaluation des projets scientifiques au sein de la National Science Foundation américaine (NSF)

, Partager

La NSF est principalement dédiée au financement d’activités de recherche fondamentale et d’éducation en science et technologie conduites dans les universités. Elle doit assurer la qualité et la pérennité des capacités nationales dans toutes les disciplines des sciences et de l’ingénierie. Sa mission recouvre la recherche scientifique, les infrastructures de recherche et d’éducation, la formation du personnel scientifique et technique, et l’information du public et des décideurs politiques sur des enjeux politiques et économiques des sciences et technologies à l’échelle nationale et internationale.

L’accomplissement concret de cette mission est principalement le fait des institutions que la NSF finance, typiquement des universités, des organisations à but non lucratif, et des petites entreprises. En effet, à l’exception de navires océanographiques et de bases en Antarctique, la NSF ne gère pas de laboratoires ou d’infrastructures de recherche mais sous-traite la recherche, l’éducation, la construction et la gestion d’instruments scientifiques, etc… à d’autres institutions dans le cadre de projets scientifiques cohérents, finalisés et de durée limitée. Le financement des projets est le fruit d’un mécanisme de sélection reposant sur l’évaluation anonyme par les pairs et faisant largement appel aux expertises extérieures à l’agence. Cette évaluation est coordonnée au sein de programmes thématiques disciplinaires ou pluridisciplinaires, par des directeurs de programme en majorité issus du monde académique.

Au sommaire de ce document :

1. Introduction
1.1 La NSF en chiffres

2. Structures de la NSF
2.1. Le National Science Board
2.2. Les directorats scientifiques
2.3. Les programmes
2.4. Incitations, activités transverses

3. Fonctionnement d’un programme
3.1. Conditions de participation
- Qui peut participer ?
- Partage des résultats scientifiques
- Propriété intellectuelle
3.2. La proposition de projet
3.3. La sélection des projets
- Réception de la proposition par le programme
- Rapporteurs et comptes-rendus
- Les critères d’évaluation
- Fonctionnement d’une commission d’évaluation
- La recommandation finale
3.4. La gestion des financements
3.5. L’évaluation des travaux
- Visites sur site
- Rapports d’avancement
4. La direction du programme
4.1. La formation du directeur de programme
4.2. Le choix des rapporteurs
4.3. L’établissement des priorités
4.4. Conflits d’intérêts et éthique scientifique
- Règles de conduite des directeurs de programme
- Conflits d’intérêt chez les rapporteurs et panélistes
- Faute de conduite en sciences (scientific misconduct)

5. Au-delà du programme
5.1. Le processus budgétaire
5.2. Les initiatives thématiques
- Exemple de l’initiative "knowledge and distributed intelligence"
5.3. La loi sur les performances et résultats du gouvernement fédéral
- Le plan stratégique
- Le plan de performance
- L’audit externe du directorat
- L’audit d’un programme
- Le rapport de performance

6. Conclusion
 

Auteurs : THIBAUD Jean-Baptiste

Publié le 30/05/1999 - 14 pages - pdf 162 Ko

Télécharger le rapport

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….