L’immigration alimente le tissu économique américain

, Partager

Les immigrants ont façonné les Etats-Unis depuis des siècles. Leur impact sur la création de sociétés est illustré dans une étude menée par des étudiants de l’université de Californie à Berkeley et de l’université Duke et dans un rapport de l’association nationale des capitaux-risqueurs (NVCA). Ces travaux montrent que les immigrants sont à l’origine de 25% des sociétés nouvellement constituées à partir de capitaux-risqueurs, tous secteurs confondus et sur les quinze dernières années. Elles représentent un chiffre d’affaires de 500 milliards de dollars et 450.000 emplois. Dans le secteur des hautes technologies, le pourcentage de sociétés créées aux Etats-Unis par des immigrants s’élève à 40% avec des réussites aussi célèbres que Google, Yahoo ! ou encore eBay.

Les immigrants les plus entrepreneurs aux Etats-Unis sont tout d’abord d’origine indienne à 28%, puis anglaise à 11% et enfin chinoise à 5%. De nombreux entrepreneurs viennent aussi de pays européens tels que l’Allemagne, l’Italie et la France (environ 4% chacun). Les sociétés créées par ces immigrants sont concentrées principalement dans cinq états, Californie, Massachusetts, New jersey, Washington et Texas et opèrent à 87% dans des secteurs hautement innovants comme les technologies de l’information et les sciences de la vie.

Les auteurs insistent sur l’importance de maintenir un système d’immigration légale ouvert. Il est à noter que les deux tiers des "fondateurs-immigrants" pensent que l’actuel durcissement de la politique américaine au sujet de l’immigration est un frein pour les futurs entrepreneurs à s’installer et à démarrer une société aux Etats-Unis.

Source :


- Etude sur l’impact des immigrants entrepreneurs
http://www.nvca.org/pdf/AmericanMade_study.pdf
- Rapport université Duke et Berkeley
http://memp.pratt.duke.edu/downloads/americas_new_immigrant_entrepreneurs.pdf

Rédacteur :

Nicolas Gibaud, oseo.anvar@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….