L’impressionnante capacité d’évolution des rongeurs pourrait apporter de nouveaux éléments à la compréhension de l’évolution

, Partager

Des scientifiques de l’Université de Purdue (Indiana) ont montré qu’un genre de rongeurs ressemblant aux souris serait le mammifère qui évolue le plus rapidement. Ces rongeurs présentent aussi de nombreuses particularités génétiques qui intéressent beaucoup les chercheurs pour la compréhension des mécanismes d’évolution.
L’étude porte sur 60 espèces du genre Microtus qui évoluerait de 60 à 110 fois plus rapidement que les autres espèces de vertébrés. Les Microtus présentent des caractéristiques génétiques très rares. Ainsi, le nombre de chromosomes varie entre 17 et 64 selon les espèces alors qu’il reste généralement assez stable au sein d’un même genre. Une des espèces étudiées contient plus de 20% du génome sur le chromosome sexuel X, qui contient normalement très peu d’information génétique. Le plus surprenant étant qu’à travers cette diversité génétique, les espèces de Microtus ne sont pas discernables autrement que par analyse génétique, ce qui n’empêche pas chaque individu de reconnaître sa propre espèce.
Toutes ces ’bizarreries’ seraient dues au fait que l’ADN mitochondrial, normalement confiné dans le cytoplasme cellulaire, peut pénétrer dans le noyau et s’introduire dans le génome. L’étude de ce phénomène permettra d’approfondir la connaissance de la régulation génétique et de l’évolution. Ce qui débouchera sûrement sur des applications pour les thérapies géniques humaines qui utilisent aussi l’insertion de gènes.
Cette recherche menée par Andrew DeWoody, professeur de génétique du département des Forêts et des Ressources Naturelles de l’Université de Purdue, est financée par le Ministère de l’Agriculture américain et la ’National Science Fondation’.

Source :

http://news.uns.purdue.edu/UNS/html4ever/2006/060914DeWoodyVole.html

Pour en savoir plus, contacts :


- http://www.agriculture.purdue.edu/fnr/html/faculty/DeWoody/DeWoodyweb/index.html
- http://www.ipm.ucdavis.edu/PMG/PESTNOTES/pn7439.html
Code brève
ADIT : 39177

Rédacteur :

Lucas Guillet, stagiaire.mst@consulfrance-chicago.org - Claire Notin, deputy-agro.mst@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….