L’industrie de l’éthanol multiplie les infractions environnementales en Iowa

, Partager

Les biocarburants sont l’une des alternatives aux carburants fossiles particulièrement mises en avant par les Etats-Unis. L’Iowa est devenu en quelques temps le premier Etat producteur de bioéthanol avec 1/3 des capacités de productions américaines. Il existe actuellement en Iowa 28 sites de production d’éthanol produisant 7,1 milliards de litres par an (et 19 sites équivalent à 5,3 milliards de litres par an en cours de construction) et 10 sites de production de biodiesel produisant 625 millions de litres par an (et 4 sites équivalent à 568 millions de litres par an en cours de construction).

Le développement de cette industrie ne se fait pas sans conséquences. Ainsi au cours des six dernières années, plus de 394 infractions aux réglementations environnementales ont été détectées dans l’Etat. Les problèmes sont multiples, puisque sont concernés les rejets dans l’air, l’eau et le sol. Le nombre d’installations concernées (22 sur 34) est également important.

Le problème le plus fréquent, détecté sur 11 installations, est le rejet d’effluents dont les concentrations en sels, fer et parfois en matière organique sont trop élevées. Ces effluents sont générés lors la purification de l’eau qui sera utilisée pour produire l’éthanol. Les émissions de polluants atmosphériques, et plus spécifiquement de particules (générées lors de la manipulation de la matière première, le maïs) et de composés organiques volatiles (générés lors de la fermentation et de la distillation de l’éthanol), dont certains sont carcinogènes, sont aussi un problème fréquent, détecté sur 6 sites.

A ces problèmes de rejets s’ajoutent celui de la consommation d’eau élevée de ces usines (3 à 4 litres d’eau sont nécessaires pour produire 1 litre d’éthanol) et les problèmes associés à l’augmentation des surfaces agricoles (érosion des sols, perte de biodiversité…). En Iowa ce seraient en effet 2000km2 de terrain, aujourd’hui mis en réserve à des fins de conservation environnementale dans le cadre du "Conservation Reserve Program", qui seraient reconvertis en terres agricoles dans les années à venir. Ces difficultés associées à la production de l’éthanol s’ajoutent aux questions qui se posent quant aux bénéfices réels du carburant (bilan énergétique du cycle de vie de l’éthanol, émission de volatils imbrûlés lors de la combustion).

Source :

Dossier : "Fueling Iowa’s Future", Des Moines Register, 06/2007 : http://www.desmoinesregister.com/apps/pbcs.dll/section?Category=biofuels

Pour en savoir plus, contacts :


- Biosmog, BE Etats-Unis #76, 04/2007
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/042/42469.htm
- Les cultures énergétiques, potentielles espèces invasives ?, BE Etats-Unis #53, 10/2006
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/039/39782.htm
- Al-coal, BE Etats-Unis #37, 06/2006
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/033/33919.htm
- De Berkeley à Cornell, l’étendard de la querelle est Brandy, BE Etats-Unis # 20, 02/2006
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/031/31943.htm
- BP fait un don de 500 millions de dollars pour un nouvel institut consacré aux bioénergies, BE Etats-Unis #65, 02/2007
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/041/41220.htm
Code brève
ADIT : 43162

Rédacteur :

Elodie Pasco, deputy-envt.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….