L’industrie des sciences de la vie en plein essor dans le centre du Texas

, Partager

Lorsque nous parlons de l’industrie des sciences de la vie aux Etats-Unis, instinctivement nous pensons aux grands centres d’activité de la côte Est (Boston, New York City en particulier) ou de la côte ouest (San Francisco, San Diego) [1] ; toutefois, le centre des Etats-Unis travaille dur pour rattraper son retard, en particulier dans l’Etat du Texas.

Dès 2005, le gouvernement du Texas s’est intéressé au domaine des sciences de la vie en mettant en place une équipe de travail sur les biotechnologies et sciences de la vie au Texas. Suite à un audit qu’elle a réalisé dans ces deux domaines, cette équipe a publié ses recommandations pour faire du Texas une plaque tournante en biotechnologies et sciences de la vie. [2] Les différentes stratégies mises en place semblent avoir payé :
- En 2014, 3600 entreprises de biotechnologies étaient dénombrées,
- Le Texas Medical Center est considéré comme la plus grande concentration mondiale d’experts et de professionnels du domaine médical avec une dépense pour la recherche qui atteint 3,4 milliards de dollars,
- Le Texas emploie près de 100.000 scientifiques experts dans les sciences de la vie et sciences physiques, élevant le Texas à la seconde place des employeurs du pays dans ces domaines,
- De 2008 à 2013, plus de 1,3 milliard de dollars ont été investis par des entreprises de capital risque sur 161 "deals"
- En avril 2014, le National Institute of Health (NIH) a classé le Texas second aux Etats-Unis en nombre d’essais cliniques avec 16900 études. [3]

Les entreprises des sciences de la vie et médecine peuvent compter sur le Texas Enterprise Fund (TEF), créé en 2013, afin de démarrer leur activité au Texas [4]. En effet, ce dernier a investi plus de 98 millions de dollars en janvier 2013 dans des projets liés aux biotechnologies. Dans une optique de commercialisation des technologies innovantes, le Texas Emerging Technology Fund (TETF) a été créé en 2005 avec un fonds de 200 millions de dollars. En janvier 2014, il a investi environ 290 millions de dollars dans des affaires liées aux biotechnologies, dont 133 millions de dollars directement auprès de startups. Ces deux fonds ont été reconduits en 2013.

Ces dernières années, le gouvernement du Texas a également agi sur le plan législatif afin de faciliter la recherche et le développement au sein de cet Etat :
- En avril 2012, la Commission Médicale du Texas (Texas Medical Board) a ratifié une nouvelle réglementation permettant l’utilisation de thérapies expérimentales à base de cellules souches dans un cadre médical sous certaines conditions [5].
- En juin 2013, la loi HB 800, allouant un crédit d’impôts pour la R&D aux entreprises du Texas, a été ratifiée. Cette loi qui a pris effet en janvier 2014 est effective jusqu’en 2026.
- En vigueur depuis septembre 2013, la loi Uniform Trade Secrets Act (UTSA) fournit un cadre légal permettant une meilleure protection des "secrets commerciaux" aux USA. Cette loi a étendu la définition de "secrets commerciaux" aux données financières et aux listes de clients.

La croissance de l’industrie des sciences de la vie n’est cependant pas uniforme au sein même du Texas, le centre (Austin et San Antonio) étant en passe de devenir l’un des grands hubs du pays [6]. Sur Austin, il existe plus de 20 institutions d’enseignement supérieur et de recherche dans les biotechnologies et les sciences de la vie. En particulier, nous pouvons citer l’Université du Texas à Austin qui est moteur de l’innovation avec plus de 600 millions d’investissement dans la recherche consacrés en grande partie au secteur des biotechnologies et des sciences de la vie [7]. Cette recherche permet d’attirer de grandes conférences internationales comme MicroTas 2014 (Miniaturized Systems for Chemistry and Life Sciences 2014) qui aura lieu du 26 au 30 octobre 2014 à Austin [8].

Cette recherche est menée dans un objectif de transfert technologique vers l’industrie, ce qui est illustré par la présence, comme dans de nombreuses universités américaines, d’un service de transfert technologique au sein même du campus : le IC2 Insitute [9]. Le Texas Life-Sciences Collaboration Center est également un centre intéressant à citer. Cette organisation à but non lucratif, créée en 2007, a pour objectif d’amener les entreprises et startups du domaine vers un autre niveau de commercialisation. Ainsi de nombreuses startups ont été créées dans la région, contribuant à son développement économique. Nous pouvons citer par exemple, TeVido BioDevices, startup qui recrée des parties du corps à partir de cellules humaines à l’aide d’une imprimante 3D, iTraumaCare qui a développé un clamp capable de facilement et rapidement arrêter les saignements, et WiseWear qui s’est tournée vers la mise au point d’un dispositif semblable à un patch pour surveiller les constantes vitales pendant les séances d’entrainement.

D’après un récent rapport du Conseil Technologique d’Austin (Austin Technology Council), cette industrie a généré plus de 1 milliard de dollars en activité économique [10]. Le secteur des sciences de la vie représente 206 établissements dans cette ville dont les forces se concentrent autour de la production pharmaceutique, de la R&D en sciences physiques, ingénierie et sciences de la vie, de la R&D en biotechnologies, des appareils chirurgicaux, de la production de fournitures et de produits biologiques. La croissance devrait se poursuivre avec notamment l’ouverture prévue en 2016 d’une nouvelle faculté de médecine, la Dell Medical School, à l’Université du Texas à Austin qui pourra s’appuyer sur un nouveau centre hospitalier universitaire dont le financement a été sécurisé à hauteur de 295 millions de dollars. Cette nouvelle configuration devrait avoir un effet de catalyseur sur l’industrie de la santé et des biotechnologies dans la ville.

Le deuxième point chaud de l’industrie des sciences de la vie se situe à San Antonio avec en particulier l’Université du Texas Health Science Center qui représente à elle seule plus d’un emploi sur six dans la ville avec un impact économique global de 29 milliards de dollars selon BioMed SA. Ce centre médical, constitué de cinq écoles, regroupe plus de 3000 étudiants répartis dans 69 spécialités diplômantes. Comme Austin, la croissance de l’industrie des biosciences est dynamisée par les instituts de recherche, les entreprises du secteur privé mais également l’armée américaine. En effet, depuis septembre 2011, le San Antonio Military Health System (SAMHS) est en activité avec un budget de 1,2 milliard de dollars et 12.000 membres du personnel.

Deux grandes entités privées de R&D, travaillant dans le monde du biomédicale sont également présentes à San Antonio :
- Southwest Research Insitute (SwRI) qui fournit des services de R&D à des clients de l’industrie mais également au gouvernement, et réalise un bénéfice de près de 600 millions de dollars.
- Texas Biomedical Research Institute (Texas Biomed) qui recèle le Southwest National Primate Research Center avec la plus grande colonie du monde de babouins dédiée à la recherche biomédicale mais également le seul laboratoire privé de niveau de biosécurité "classe 4" des USA.

Contrairement à certains centres dédiés aux sciences de la vie aux Etats-Unis, ceux du Texas central ne se concurrencent pas. Ils ont fait le choix de coopérer et collaborer afin d’attirer ensemble les meilleurs talents, les ressources et les compagnies, permettant ainsi à la région de devenir un élément clé pour l’innovation dans ce secteur.

Sources :


- [1] Article sur Comprendia - Bioscience consulting group : "West vs. East Coast Life Science Hubs, Which are Bigger ? Analysis of LinkedIn Data" : http://comprendia.com/2012/11/09/which-life-science-hubs-are-the-biggest-analysis-of-linkedin-data/
- [2] State of Texas, Texas Biotechnology and Life Science, Cluster Report, August 2005 http://www.governor.state.tx.us/files/ecodev/BiotechnologyCluster.pdf
- [6] Article du Silicon Hills : "The Central Texas Life Sciences is Booming" : http://www.siliconhillsnews.com/2014/09/23/the-central-texas-life-sciences-industry-is-booming/
- [7] Site internet de Austin Chamber of Commerce : http://www.austinchamber.com/site-selection/key-industries/life-science/
- [10] Rapport du Austin Technology Council : "Life sciences delivers high-paying, diverse job opportunities for central Texans" : http://austintechnologycouncil.org/life-sciences/

Pour en savoir plus, contacts :


- [3] Site internet du Texas Wide Open for Business : https://texaswideopenforbusiness.com/industries/biotechnology-life-sciences
- [4] Site internet du Texas Enterprise Fund : https://texaswideopenforbusiness.com/services/incentives-financing
- [5] Site internet du Texas Medical Board : http://www.tmb.state.tx.us/
- [8] Site internet de la conférence MicroTas 2014 : http://www.microtas2014.org/
- [9] Site internet de IC2 Institute : http://ic2.utexas.edu
Code brève
ADIT : 76903

Rédacteurs :


- Maud Bernollin, Attachée Scientifique Adjointe, deputy-phys@ambascience-usa.org ;
- Christian Turquat, Attaché Scientifique, attache-phys@ambascience-usa.org ;
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.
- Suivre le secteur Physique, Chimie, Nanotechnologies sur twitter @Fr_US_Nanotechs.
- S’abonner à la newsletter Nanotechs News : http://www.france-science.org/-FR-US-NanoTechs-Newsletter-.html

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….