L’interconnexion des fermes éoliennes comme stratégie de développement de l’éolien

, Partager

Une équipe du département de génie civil et environnemental de Stanford University s’est penchée sur les bénéfices que pourrait apporter l’interconnexion des fermes éoliennes se trouvant dans une même zone géographique.

L’éolien est une des énergies renouvelables les plus développées et les plus rentables à l’heure actuelle aux Etats-Unis. Cependant, l’éolien est une source intermittente dépendant de la force des vents, ce manque de régularité freine son développement.

Le réseau des fermes éoliennes est, comme le reste du réseau électrique américain, peu interconnecté. Or, raccorder les fermes éoliennes entre elles en tête de distribution permettrait, selon les auteurs, d’améliorer les performances de l’ensemble de ces fermes. En effet, les régimes de vents variant d’un site à l’autre, l’absence de vent sur un site pourrait alors être compensée par la présence de vent sur un autre, ce qui augmenterait les durées opérationnelles du système. Le raccordement des fermes éoliennes permettrait également de diminuer les frais de transmission d’énergie (plutôt que de relier individuellement chaque site au lieu de distribution, il suffirait de relier le lieu de raccordement des sites au lieu de distribution).

L’équipe de Stanford a étudié les avantages de l’interconnexion des fermes éoliennes sur 19 sites de production virtuels situés dans le Midwest et dont la vitesse moyenne annuelle des vents à 80 mètres au-dessus du sol était supérieure à 6,9m/s. En combinant les données sur le vent et les performances des turbines disponibles sur le marché, l’équipe a pu déterminer les possibilités de production et de distribution de ces sites. D’après leurs résultats, à partir de 10 sites interconnectés, entre 33% et 47% de l’énergie éolienne produite en moyenne (sur l’année) par ces sites peut être utilisé de façon fiable, c’est à dire sans crainte d’interruption causée par l’absence de vent. Selon les auteurs, l’interconnexion des fermes éoliennes devrait donc faciliter leur dissémination à grande échelle.

Source :


- C. L. Archer et M. Z. Jacobson, Supplying baseload power and reducing transmission requirements by interconnecting wind farms, Journal of Applied Meterology and Climate, 46 (11) Novembre 2007 - http://www.stanford.edu/~lozej/aj07_jamc.pdf
- "Connecting wind farms can make a more reliable and cheaper power source", 11/2007 - Science Daily
http://www.sciencedaily.com/releases/2007/11/071121144907.htm
- Réseau électrique américain, MSNBC
http://www.geni.org/globalenergy/library/national_energy_grid/united-states-of-america/americannationalelectricitygrid.shtml

Rédacteur :

Elodie Pasco, deputy-envt.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….