L’obésité, un problème de santé publique aux Etats-Unis

, Partager

On parle aujourd’hui d’une véritable épidémie d’obésité qui n’épargne aucune région du monde. Du Canada à l’Europe, le phénomène prend de l’ampleur et surtout aux Etats-Unis.
Avec plus de 55% de population en surcharge pondérale, les Etats-Unis détiennent le triste record de personnes en surpoids. D’ailleurs, l’obésité constitue un véritable problème de santé et de société. Pas moins de 90 millions d’américains d’adultes sont ainsi trop gros. Selon le Journal of American Medical Association (JAMA), le taux d’obésité augmente de plus en plus. Cette hausse s’élève à 5,6% par an.
Les problèmes liés à l’obésité et leurs conséquences sur la santé commencent à être pris très au sérieux aux Etats Unis.
La nutrition émerge également. Elle est abordée d’une manière de plus en plus scientifique et détaillée ; elle commence à être une préoccupation importante aux Etats Unis comme en Europe (cf. BE Etats-Unis 68 Le régime alimentaire peut-il réduire les risques de cancer).

L’obésité est l’un des facteurs de risque des maladies cardio-vasculaires, des accidents vasculaires cérébraux et de diabète. Selon les études menées dans ce domaine, ces pathologies représentent dix sept millions de décès, chaque année dans le monde. D’après l’International Obesity Task force, l’obésité est directement liée à la multiplication par douze de la mortalité. Le professeur Mario Marhanno, Président de la Fédération Mondiale du Coeur (World heart Federation) constate que l’extension de l’obésité est provoquée par un environnement qui n’incite guère à l’activité physique mais, qui encourage des pratiques alimentaires néfastes (fast food, etc.). Ces pratiques ont un impact direct sur les enfants, poursuit le professeur Marhanno, puisqu’on estime que vingt deux millions d’enfants âgés de moins de cinq ans présentent aujourd’hui une surcharge pondérale. Près d’un enfant sur trois aux Etats-Unis est obèse.

L’Institut national américain de médecine a décidé de livrer une guerre pour essayer de remédier à l’obésité chez les enfants, en impliquant les médias, les écoles et l’industrie agroalimentaire. D’ailleurs, le Dr Koplan, ancien directeur du centre national de contrôle et prévention des maladies (CDC) explique que les parents ne peuvent pas seuls être responsables de ce fléau et que des changements doivent être opérés au sein des écoles. Le Dr Kelly Brownell, directeur du centre de traitement de l’obésité et des problèmes de nutrition à l’Université de Yale a estimé dans le New York Times que maintenant, on ne responsabilise plus l’individu mais on met l’accent sur l’environnement de la société. Cela est une nouveauté aux Etats-Unis.

L’obésité pourrait devenir dans les prochaines années, une des premières causes de mortalité aux Etats-Unis. Selon les National Institutes of Health (NIH), deux tiers de la population sont en surpoids. Parmi ceux-la, un tiers souffre d’obésité. Selon les travaux d’Ali Mokdad et de ses collègues du Disease Control and Prevention (CDC), si la principale cause de décès reste le tabac avec 18,1% des morts (435.000), l’obésité apparaît au second rang avec 16,6% (400.000 décès).

D’ailleurs, on commence à s’attaquer aux fast-foods, dont le géant Mac Donald. Les centres de prévention informent que l’excès de poids conduit à certaines maladies à risque, tels le diabète, l’hypertension, les maladies coronariennes, les problèmes respiratoires et à quelques cancers. Paul Campos a déclaré dans son livre ( the Obesity myth) que l’Amérique est sur le point de mourir de suralimentation.

Est-ce le début d’une prise de conscience ? D’après certaines statistiques, la France est l’un des pays qui résiste le mieux à cette épidémie mondiale. Toutefois des économistes pensent que 50% de la population américaine et 30% de la population européenne pourraient être obèses en 2025 (Bernard Girard, l’obésité, une épidémie mondiale).

Source :


- http://www.obesitymyth.com/excerpt.html
- The Obesity Myth by Paul Campos : Why America’s Obsession with Weight Is Hazardous to Your Health (edition : Gotham, 2004)
- http://www.worldheart.org/advocacy-obesity.php
- http://www.obesity.org/subs/disability/

Pour en savoir plus, contacts :


- http://jama.ama-assn.org/cgi/content/full/289/14/1880
- http://www.cdc.gov/pcd/issues/2007/jan/06_0025.htm
- http://www.cdc.gov/nccdphp/dnpa/obesity/
- BE Etats-Unis 68 - Le régime alimentaire peut-il réduire les risques de cancer
Code brève
ADIT : 41534

Rédacteur :

Sophia Gray assistant-sdv.mst@ambafrance-us.org - Brice Obadia deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org - Hedi Haddada attache-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….