L’option d’un moteur oxygène-méthane pour le CEV

, Partager

La NASA envisage de relancer un programme de développement de moteur à ergols liquides oxygène/méthane pour la propulsion du Crew Exploration Vehicle (CEV) en orbite ainsi que pour le décollage du futur Lunar Lander depuis la Lune.
Elle justifie le choix d’un tel concept dans une perspective à plus long terme de missions vers la planète Mars. Selon les déclarations de l’agence, le méthane pourrait être plus facilement stocké et transporté que l’hydrogène liquide lors de missions de longue durée, et même être extrait de l’atmosphère de Mars pour des missions de retour vers la Terre.
La NASA, qui n’a toutefois jamais fait voler un moteur oxygène/méthane, pourrait rapidement investir dans cette technologie en attribuant des contrats de R&D dès cette année. Deux acteurs principaux américains seraient candidats pour un tel développement, Pratt & Whitney Rocketdyne et GenCorp Aerojet, auxquels s’ajoutent des start-up comme XCOR Aerospace et Orion Propulsion. Toutefois, en raison des incertitudes techniques existant sur ce projet, la NASA travaillera en parallèle sur un concept alternatif moins risqué pour propulser le CEV.
Il sera basé sur un système hypergolique utilisant de l’hydrazine, une technologie utilisée lors des missions Apollo et pour les manoeuvres dans l’espace de la Navette.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….