La "Business Innovation Factory" : le retour aux sources de l’innovation ?

, Partager

Créée en 2004, la "Business Innovation Factory" (BIF) [1] est une organisation à but non lucratif qui, grâce à l’analyse des comportements de divers groupes sociaux, met une plateforme d’innovation collaborative au service d’acteurs privés et publics.

Les recherches du centre, conduites en partenariat avec des universités, des industriels et les pouvoirs publics, permettent à l’ensemble des partenaires impliqués de développer de nouveaux produits, services et modèles économiques ayant un fort impact social. Les thématiques abordées vont donc du vieillissement de la population au système d’éducation en passant par l’expérience universitaire et l’entrepreneuriat. Les trois grands domaines concernés sont les soins médicaux, l’éducation et l’énergie.

Conçue comme un système d’innovation ouverte, la BIF repose sur un fonctionnement original. Pour elle, des organisations de secteurs totalement différents peuvent très bien se baser sur une même étude de fond de l’expérience de l’utilisateur afin de développer des concepts innovants dans leurs propres marchés.

Implantée dans le Rhode Island (R.I.), la BIF n’a pas choisi le plus petit état de la Fédération par hasard. En premier lieu, le R.I. est un échantillon très représentatif de la population américaine. En second lieu, l’Etat est actuellement en pleine transition vers la nouvelle économie : après un glorieux passé industriel, le R.I. a subi une forte désindustrialisation. Il tente désormais de se métamorphoser économiquement en suivant les exemples réussis de conversion tout en essayant de se trouver de nouvelles vocations dans un contexte de concurrence des états voisins (Massachusetts, Connecticut, N.Y. State). Le R.I. a des atouts : il possède une douzaine d’établissements d’enseignement supérieur bien placés dans les classements nationaux, base indispensable pour le développement d’une économie de connaissance et d’innovation. Ainsi, l’écosystème du R.I. offre aux partenaires de la BIF une formidable plateforme de test pour leurs produits, plans d’affaires ou politiques publiques. La BIF permet en quelque sorte de combler le fossé qui existe entre la théorie et la mise en oeuvre d’initiatives publiques de grande ampleur. C’est l’agence de développement économique du Rhode Island qui est à l’origine de la BIF.

L’un des projets phare de la BIF est le "nursing home of the future". Lancée en 2007, cette initiative vise à améliorer la qualité de vie et les soins apportés aux personnes âgées dans les maisons de retraite. Une enquête sur le terrain de plusieurs mois a impliqué quelques 200 individus et s’est plongée au coeur du quotidien de ces personnes. La BIF a fait appel à des photographes affiliés à la RISD [2] et du MIT afin de rendre compte de façon approfondie de la vie heure par heure de ces hommes et femmes. La BIF tente d’intégrer une dimension artistique dans son approche visant à améliorer la compréhension des expériences humaines. Différents acteurs publics, des hôpitaux, des industriels (du matériel médical et de la pharmacie) sont partenaires de l’initiative.

Les modalités du partenariat entre la BIF et les acteurs privés sont très simples. Une participation pouvant aller jusqu’à 100.000 dollars est demandée. Elle donne accès aux résultats des études et au développement de produits et services. Les autres projets menés par la BIF ont trait à l’amélioration de la vie étudiante, aux communications sans fil entre les différents services publics d’urgence, et à la compréhension du processus entrepreneurial. Le but est ici d’augmenter la qualité du soutien apporté aux créateurs d’entreprises.

En bref, la BIF tente de retourner aux sources de l’innovation : cette dernière, pour réussir, doit provenir d’une volonté d’amélioration du service (produit) rendu (vendu) à l’usager (l’utilisateur). Beaucoup des grandes entreprises et administrations, bloquées par des produits phares et une image de marque liée à un domaine d’activité précis, peinent à aller dans ce sens et à développer des produits réellement innovants. La BIF offre une plateforme d’innovation originale dans laquelle des acteurs publics et privés partagent les résultats d’une recherche artistico-socio-scientifique pour créer des biens et services à fort impact social.

Pour en savoir plus, contacts :


- [1] Business Innovation Factory, http://www.businessinnovationfactory.com
- [2] la Rhode Island School of Design (RISD) est reconnue comme la meilleure école d’art du pays. http://www.risd.edu
Code brève
ADIT : 59730

Rédacteur :

Yann Le Beux (deputy2-inno.mst@consulfrance-boston.org)

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….