La Californie et l’Oregon démantèlent 4 barrages hydroélectriques

, Partager

Le 30 Septembre dernier, la Californie et l’Oregon se sont mis d’accord sur le démantèlement de quatre barrages localisés sur la rivière Klamath. Située au sud est de l’Oregon et au nord de la Californie, la rivière représente un lieu d’habitat naturel pour les saumons (1). Fortement détériorée au cours du 20ème siècle par la construction successive de 4 barrages, dont le premier a vu le jour en 1908, la rivière devrait être restaurée à son état originel afin de rétablir un écoulement naturel le long des berges. Enjeu de nombreux industriels et en proie à un conflit sur les droits de l’eau, la rivière s’était peu à peu détériorée, donnant lieu à une interdiction de pêche au saumon sur la région environnante et notamment sur plus de 1.000 kilomètres de littoral partagés entre les deux états.

Signé par 29 groupes représentants les intérêts de chaque partie (services publics, organismes de protection de l’environnement, représentants du gouvernement, pêcheurs, agriculteurs, représentants des tribus indiennes …), l’accord ne prendra effet qu’une fois officialisé par les autorités de l’Oregon, de la Californie et par le Département de l’Intérieur. En effet, le Département de l’Intérieur devra déclarer le projet d’intérêt public afin de transférer les droits d’exploitation actuellement détenus par la société PacifiCorp aux instances fédérales.

Selon Greg Abel, directeur de PacifiCorp, le démantèlement peut s’avérer une alternative économique intéressante, la mise en place de stratégies parallèles pour la protection des saumons s’avérant plus onéreuse qu’une restauration du cours d’eau à son état naturel. Selon une étude réalisée par la Commission pour l’Energie de la Californie, la prolongation de la durée de vie des barrages associée à la mise en place de stratégie de protection des écosystèmes se chiffreraient à 300 millions de dollars pour les services publics. Au contraire, le démantèlement des barrages et la renaturation du cours d’eau coûterait 100 millions de dollars de moins.

Si l’initiative est largement soutenue par les gouverneurs des deux états, à savoir Arnold Schwarzenegger (Californie) et Ted Kulongoski (Oregon), le coût de l’opération serait principalement pris en charge par l’Oregon. L’état prévoit en effet une enveloppe de 200 millions de dollars pour le démantèlement et la restauration du cours d’eau. Si les coûts venaient à excéder la facture, la Californie serait alors en charge de combler le déficit.

Actuellement, ces barrages alimentent en électricité une population de 70.000 personnes. PacifiCorp prévoit de remplacer l’électricité fournie par ces installations par le déploiement d’énergies renouvelables et l’amélioration de l’efficacité énergétique. Ce projet, sans précédent à l’échelle internationale, souligne une prise de conscience sans précédent du coût économique associé à la protection de l’environnement.

Source :


- Water : Landmark agreement to remove 4 Klamath River dams. (30/09/2009). New York Times. http://www.nytimes.com/gwire/2009/09/30/30greenwire-landmark-agreement-to-remove-4-klamath-river-d-72992.html
- (2).Klamath dam removal bill clears senate committee. (10/02/2009). Oregon Environmental News. http://www.oregonlive.com/environment/index.ssf/2009/02/klamath_dam_removal_bill_clear.html

Pour en savoir plus, contacts :

(1).Klamath River. Article de l’encyclopédie Wikipédia. http://en.wikipedia.org/wiki/Klamath_River
Code brève
ADIT : 60707

Rédacteur :

Agathe Dumas, eputy-envt.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….