La FDA renforce la réglementation sur l’utilisation des antibiotiques dans l’alimentation animale

, Partager

Dans les années 1950, les études scientifiques ont démontré que l’utilisation d’antibiotiques, tels que les aminoglycosides, les céphalosporines, les ionophores ou les tétracyclines, permettait d’optimiser la croissance d’un animal d’élevage dans un espace de temps restreint. Dès lors, l’Administration des médicaments et de l’alimentation (FDA) a autorisé l’utilisation d’antibiotiques dans la production animale afin de stimuler la croissance, la prise de poids et le rendement de leur bétail. Dans le secteur porcin par exemple, les études ont démontré qu’il fallait 10 à 15% de nourriture en moins pour un cochon traité avec des antibiotiques que pour un cochon non traité. Avant cette autorisation, les antibiotiques étaient destinés à la prévention, au contrôle et au traitement des maladies chez l’animal et en particulier les infections par les bactéries des genres salmonella, campylobacter ou listeria dans les élevages.

Cependant, depuis 35 ans, la FDA tente d’interdire cette mauvaise utilisation des antibiotiques car il est admis maintenant que les bactéries telles que Escherichia Coli ou Salmonella développent des mécanismes de résistance à ces antibiotiques, et peuvent engendrer un risque dans le traitement des maladies humaines. Aux Etats-Unis, sur la totalité des antibiotiques vendus, 80% sont utilisés pour les animaux, ce qui représentait 13.000 tonnes d’antibiotiques en 2009. Cependant, face à cette nouvelle polémique autour de l’utilisation des antibiotiques, la FDA est soumise à des pressions provenant :
=> D’un côté, des experts scientifiques et du milieu médical avec la mise en avant des responsabilités en matière de santé publique ;
=> D’un autre côté, le lobbying des industries agricoles et pharmaceutiques.

Un premier texte de loi quant à l’usage des antibiotiques en 2003 [1]

La loi fédérale de l’alimentation, des médicaments et de la cosmétique (Federal Food, Drug, and Cosmetic Act) a été amendée en 2003 pour laisser place à la loi sur l’utilisation des antibiotiques pour les animaux (Animal Drug User Fee Act of 2003) qui autorise la FDA à collecter des informations sur l’utilisation des antibiotiques pour les animaux (type, quantité, quantité d’éléments actifs dans les médicaments). Cette loi a été prolongée jusqu’en 2013 afin que la FDA, avec l’appui des industries pharmaceutiques, détermine les quantités exactes d’antibiotiques utilisées dans le cadre des productions animales. Cette loi exige également que la FDA rende publics ses résultats.

Une étude sur les pratiques d’élevage en 2008 [2]

La Commission sur la production des animaux d’élevage industriel (The Pew Commission on Industrial Farm Animal Production), composée de gouverneurs, sénateurs, dirigeants d’entreprises agroalimentaires, scientifiques et d’agriculteurs, a réalisé une étude sur une durée de 2 ans sur les pratiques d’élevage et dont les résultats ont été publiés en avril 2008. Les recommandations de la Commission suite à cette étude visent une utilisation plus raisonnée des antibiotiques dans le cadre de l’alimentation mais également l’enregistrement et la surveillance de cet usage.

Une nouvelle étape pour l’arrêt de l’utilisation abusive des antibiotiques en 2012

Dès 1977, la FDA a souhaité interdire l’usage de la pénicilline et de la tétracycline, mais les groupes de pressions industriels ont amené l’agence à ne pas faire paraitre de texte à cet effet. Il est à noter que dans l’Union Européenne, dès 1999, la pénicilline et d’autres antibiotiques à usage humain ont été bannis de l’alimentation dans les exploitations animales. En octobre 2003, la FDA a émis un premier rapport sur l’évaluation de la sécurité des nouveaux médicaments antimicrobiens et de leurs effets sur les bactéries préoccupantes pour la santé de l’homme.

Néanmoins, ce n’est que le 11 avril 2012 que la FDA a annoncé qu’elle mettait en place de nouvelles actions auprès des exploitants agricoles et des entreprises de production animale afin d’enrayer cette utilisation abusive. L’objectif est de promouvoir l’usage raisonnée des antibiotiques afin d’arrêter progressivement leur utilisation lorsqu’il s’agit d’augmenter la croissance du bétail. La FDA a publié trois documents au registre fédéral, destinés aux exploitants et entreprises de production animale, dans le but de définir des règles pour un usage raisonné des antibiotiques :

=> Un premier guide est destiné aux industriels, intitulé The Judicious Use of Medically Important Antimicrobial Drugs in Food-Producing Animals : il recommande l’élimination progressive de l’usage détourné des antibiotiques lors de la production animale, et la mise en place progressive d’une surveillance vétérinaire pour la prescription des antibiotiques en prévention ou en cas de maladies. Ces recommandations entreront dans le guide n°209 de la FDA.

=> Un second guide, ouvert aux commentaires publics, est destiné aux industries pharmaceutiques pour les inciter à retirer sur les étiquetages des antibiotiques la mention indiquant qu’ils permettent une meilleure croissance du bétail, d’indiquer les maladies pour lesquelles sont destinées ces antimicrobiens, et de changer leur "statut marketing" afin qu’ils ne soient plus délivrés que sur ordonnance vétérinaire et non en vente libre.

=> Un dernier document, également ouvert aux commentaires publics, concerne les vétérinaires et leur responsabilité quant à la prescription et à l’utilisation de certains antibiotiques chez les animaux d’élevage.

Afin de renforcer l’impact de ces recommandations et de poursuivre les efforts pour l’arrêt de l’utilisation déraisonnée des antibiotiques, la FDA travaille en collaboration avec le département de l’agriculture américain (USDA) mais également des organisations professionnelles. Ces recommandations ont également été approuvées par l’Institut de santé animale américain (AHI).

Cette année, l’administration d’Obama a également annoncé l’arrêt de l’utilisation des céphalosporines dans les productions animales, antibiotiques qui permettent de traiter la pneumonie et l’angine streptococcique chez l’homme.

La FDA souhaite que l’utilisation des antibiotiques reste privilégiée pour la prévention des maladies animales. Cependant, la quantité d’antibiotiques utilisée lors de la prévention est la même que celle utilisée pour améliorer la croissance du bétail. Notons que l’on est aujourd’hui encore au stade des recommandations et que celles-ci ne sont pas une obligation, sauf si elles passent le cap de la réglementation dans l’avenir.

Sources :


- Editorial : FDA issues timid rules for antibiotics in the food chain - 17/04/2012 - http://www.stltoday.com/news/opinion/columns/the-platform/editorial-fda-issues-timid-rules-for-antibiotics-in-the-food/article_66127163-383e-5dff-b00c-888cb44d7551.html#ixzz1sJ5522uv
- FDA takes steps to protect public health - FDA - 11/04/2012 - http://www.fda.gov/NewsEvents/Newsroom/PressAnnouncements/ucm299802.htm
- FDA’s Strategy on Antimicrobial Resistance - Questions and Answers - FDA - 11/04/2012 - http://www.fda.gov/AnimalVeterinary/GuidanceComplianceEnforcement/GuidanceforIndustry/ucm216939.htm
- The FDA Did Not Do Enough to Restrict Antibiotics Use in Animals - Robert S. Lawrence - 16/04/2012 - http://www.theatlantic.com/health/archive/2012/04/the-fda-did-not-do-enough-to-restrict-antibiotics-use-in-animals/255878/
- U.S. Tightens Rules on Antibiotics Use for Livestock - GARDINER HARRIS - 11/04/2012 - http://www.nytimes.com/2012/04/12/us/antibiotics-for-livestock-will-require-prescription-fda-says.html
- Does giving antibiotics to animals hurt humans ? - 20/04/2012 - http://www.cbsnews.com/8301-505245_162-57417835/does-giving-antibiotics-to-animals-hurt-humans/
- New FDA Numbers Reveal Food Animals Consume Lion’s Share of Antibiotics - Ralph Loglisci - 23/12/2010 : http://www.livablefutureblog.com/2010/12/new-fda-numbers-reveal-food-animals-consume-lion%E2%80%99s-share-of-antibiotics

Pour en savoir plus, contacts :


- [1] Summary Report on Antimicrobials Sold or Distributed for Use in Food-Producing Animals - FDA - 28/10/2011 - http://www.fda.gov/ForIndustry/UserFees/AnimalDrugUserFeeActADUFA/ucm236149.htm
- [2] Pew Commission on Industrial Farm Animal Production - 20/05/2008 - http://www.ncifap.org/sebin/q/j/FDA_Docket_No__FDA_2008_NO225.pdf
Code brève
ADIT : 69902

Rédacteurs :

Cécile Camerlynck, deputy-agro.mst @consulfrance-chicago.org ;
Adèle Martial, attache-agro.mst@consulfrance-chicago.org ;
Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….