La NASA met en place un programme suite au vol de Discovery en 2005

, Partager

Des analyses des protections thermiques de la Navette effectuées lors du vol de Discovery en août 2005 avaient révélé la présence de protubérances liées aux joints entre les tuiles sur le dessous de l’orbiteur. Cette découverte avait inquiété les ingénieurs, ceux-ci ne sachant pas si une rentrée atmosphérique était envisageable avec de tels défauts de surface. Des craintes avaient en effet été soulevées concernant la transition de couche limite lors de la rentrée : celle-ci aurait pu être asymétrique, créant ainsi des zones dangereuses de surchauffe sur les tuiles de protections thermiques de l’orbiteur. La décision d’enlever les joints concernés avait finalement été prise et l’équipage avait pu retourner sur Terre sans encombre. Afin d’étudier ce problème particulier, la NASA met donc en place un programme de recherche basé sur des tirs de fusée à des vitesses variant entre Mach 2,5 et Mach 7 afin d’étudier la transition de couche limite dans des cas naturels, forcés ou critiques. Le projet HyBoLT (Hypersonic Boundary Layer Transition), se déroulera au centre Wallops de la NASA avec un premier tir attendu dès juin 2007.

Source :

Aviation Week, 18/09/06

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora cnes@ambafrance-us.org - Timothee Verwaerde cnes.mst@ambafrance-us.org - Noëlle Miliard assistant.cnes@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….